Étiquette : Challenge Petit Bac 2019 (Page 3 of 22)

Au fil des pages avec Lulu l’agneau qui n’en faisait qu’à sa tête

Nous empruntons à la bibliothèque Lulu l’agneau qui n’en faisait qu’à sa tête de Sylvain Victor (éd. Thierry Magnier, 2019), un album jeunesse rigolo à partir de 3 ans. Délaissé par ses parents, Brigitte et Michel, trop occupés à manger des framboises, Lulu l’agneau part, seul, à l’aventure. Aussi entêté qu’il a de la chance, il devra affronter bien des épreuves et surmonter sa peur. Parviendra-t-il à revenir auprès de ses parents?

Il y a beaucoup d’humour dans cet album jeunesse qui joue sur le décalage entre le texte et les illustrations, ce qui ne sera peut-être pas compris des plus jeunes lecteurs qui pourront cependant se retrouver dans la soif d’autonomie de Lulu. Cette histoire fait suite à deux albums précédents de cet auteur, l’un sur la mère de Lulu, Brigitte et l’autre sur son père, Michel.

Participation #104 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #14 catégorie Partie du corps: « Tête »

Au fil des pages avec L’invité de Noël

Nous lisons depuis plusieurs jours L’invité de Noël de France Quatromme et Mélanie Allag (éd. L’élan vert, coll. Les Petits m, 2011), un album jeunesse à partir de 3 ans. Dans ce joli album, un petit garçon est impatient de fêter Noël, accompagné de son chien et de son chat. Tout est prêt pour le grand jour, l’histoire reprenant les grandes étapes des préparatifs du réveillon de Noël en famille: la décoration du sapin de Noël et la préparation du repas par exemple. Puis le lendemain, nous menons, avec ce petit garçon, l’enquête pour savoir qui a bien pu venir la nuit de Noël.

Le texte est court mais les illustrations aux couleurs chaleureuses de Noël (vert, rouge et blanc) sont remplies de détails tendres et drôles avec les attitudes des animaux de l’histoire (oiseaux en tête). Il est amusant de chercher les différences dans les pièces de la maison entre la veille de Noël et le lendemain, comme les traces de pas laissées par ce mystérieux invité. Si un doute persiste pour le jeune lecteur sur son identité, il est crayonné sur la troisième de couverture. Coup de cœur pour cet album à l’esprit de Noël!

Challenge Il était 7 fois Noël de Chicky Poo et Samarian

Participation #101 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #15 catégorie Prénom: « Noël »

Au fil des pages avec Histoires de loups

Nous empruntons à la bibliothèque Histoires de loups de Mario Ramos (éd. L’école des loisirs, coll. Pastel, 2018), un album jeunesse à partir de 3 ans. Ce recueil  regroupe quatre histoires de l’auteur mettant en scène le loup et d’autres personnages des contes traditionnels dans des situations loufoques, drôles et invraisemblables, comme c’était déjà le cas dans Le code de la route.

Dans la première, C’est moi le plus fort, un loup rassasié – le Grand Méchant Loup – se pavane dans la forêt. Il effraie à chacune de ses rencontres ses interlocuteurs comme les trois petits cochons ou le Petit Chaperon rouge qui, par crainte, le confortent dans sa vantardise. Mais est-il vraiment le plus fort? Une espèce de petit crapaud le remettra-t-il à sa place? Dans cette histoire, l’auteur tourne en dérision le loup et aborde le thème du regard de l’autre.

Dans la deuxième, Mon ballon, l’auteur s’amuse à recréer la rencontre entre le loup et le Petit Chaperon rouge. En chemin pour aller chez sa grand-mère, le Petit Chaperon rouge chantonne la comptine « Promenons-nous dans les bois », son ballon à la main. Mais elle est interrompue à plusieurs reprises par des animaux pour le moins incongrus. Le loup ne rôderait-il pas? En se focalisant sur le ballon rouge, Mario Ramos met à rude épreuve les nerfs du jeune lecteur. La chute de l’histoire est inattendue et hilarante. Une histoire réussie pour rire de peur!

Dans le troisième, Le plus malin, il s’agit une fois encore d’une version détourné du conte du Petit Chaperon rouge, avec un loup qui finit par se retrouver piégé dans les habits de Mère-Grand. L’auteur s’amuse à malmener le loup de notre enfance qu’on finirait bien par plaindre. Pris pour Mère-Grand, il n’arrive même plus à faire peur à ceux qu’il croise, comme les trois petits cochons ou les sept nains. Un comble pour un Grand Méchant Loup! L’histoire est aussi drôle que les précédentes.

Enfin, dans la dernière, Le loup qui voulait être un mouton, il n’est plus question du Grand Méchant ou du Petit Chaperon rouge. Nous suivons un loup qui se déguise en mouton pensant ainsi réaliser son rêve: voler. Quelle drôle d’idée a priori! Et pourtant… Cet album jeunesse aborde avec tendresse le thème du rêve, de la curiosité et de l’acceptation de soi. Encore un bon moment de lecture autour de contes détournés! Que d’imagination chez Mario Ramos!

Participation #99 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #14 catégorie Lecture: « Histoires »

Au fil des pages avec Orange pomme poire

Nous empruntons à la bibliothèque Orange pomme poire d’Emily Gravett (éd. Kaléidoscope, 2009), un album jeunesse cartonné pour les tout-petits. L’autrice s’amuse autour de ses trois fruits et un ours Grégoire, somme toute gourmand. Il permet aux tout-petits de jouer avec les formes et les couleurs. Une variante toute rigolote d’un imagier avec des illustrations à l’aquarelle!

Participation #96 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #14 catégorie Couleur: « Orange »

Au fil des pages avec les pompiers 2

Nous empruntons à la bibliothèque deux livres documentaires sur les pompiers, accessibles pour les plus jeunes, à partir de 4 ans: Les pompiers de Stéphanie Ledu et Éric Gasté (éd. Milan, coll. Mes p’tits docs, 2019). Ce premier documentaire, plus proche d’une histoire, reprend les étapes clés du quotidien des pompiers au sein de la caserne et décrit leurs principales missions lors d’un incendie, un accident de la circulation ou une inondation par exemple.

Puis un second: Les pompiers de Delphine Huguet, Robert Barborini, Hélène Convert, Yating Hung et Patrick Morize (éd. Milan, coll. Mes années Pourquoi, 2016). Ce livre documentaire est beaucoup plus détaillé que le premier et se décompose en quatre thèmes: être pompier, c’est quoi?, la vie à la caserne, les véhicules et Missions secours. Nous retrouvons bien sûr les missions principales des pompiers et leurs matériels d’intervention par exemple. Les informations sont claires et variées et raviront les tout-petits appréciant l’univers des pompiers et par la même occasion développeront leur vocabulaire.

Challenge Petit Bac d’Enna – #14 et #15 catégorie Métier: « Pompiers »

« Older posts Newer posts »

© 2021 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑