Étiquette : botanique

Au fil des pages avec le tome 2 de Mortina

L’année dernière, j’avais relu le tome 2 de Mortina, L’odieux cousin de Barbara Cantini (éd. Albin Michel Jeunesse, 2019), un roman jeunesse illustré et cartonné à partir de 6 ans. Par un temps pluvieux et alors que sa tante Trépassée est plongée dans la lecture de ses livres de botanique, Mortina reçoit la visite de son cousin Dilbert, muni d’une invitation. Ce n’est pas le seul à avoir reçu une invitation de la part de Tante Trépassée. Les amis de Mortina arrivent à leur tour dans la villa Décadente. Mais Tante Trépassée a disparu. Ou peut-elle bien être? Et que lui est-il passé par la tête pour inviter l’antipathique et insupportable Dilbert qui ne peut s’empêcher de tout critiquer?

Les illustrations sont toujours aussi réussies, à la fois loufoques et gentiment creepy et accompagnent à merveille cette nouvelle enquête de Mortina qui fait gentiment frissonner et qui se termine sur une jolie morale, sans oublier une note botanique. Encore un très bon moment avec Mortina, sa famille et ses amis! Cette histoire halloweenesque va parfaitement – lugubrement bien – avec  le thème « Familles extraordinaires » du challenge Halloween 2022. Et j’ai également noté des passages gourmands pour Dilbert (et non pour nous simples mortels lecteurs) avec son jus de citrouille « tiède, dans une grande tasse, avec trois morceaux de gingembre confit et un nuage d’œufs d’araignée ».

Pour un autre avis sur ce tome 2: Hilde (et aussi le tome 3).

Participation #2 Challenge Halloween 2022 de Hilde et Lou #Familles extraordinaires

Challenge Petit Bac d’Enna #6 Catégorie Famille: « Cousin »

Participation #89 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #Italie

Participation #41 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine 2022 de Bidib et Fondant #Jus de citrouille

Au fil des pages avec La milléclat dorée

En novembre 2021, nous avions lu La milléclat dorée de Benjamin Flow  (éd. La Pastèque, 2017), un album jeunesse aux très jolies illustrations à partir de 5 ans. Un soir, plongé dans la lecture d’un de ses nombreux livres de botanique, Renard découvre l’existence d’une fleur très rare: la milléclat dorée qui ne pousse que dans la montagne et que personne n’a encore pu observer. Et voici Renard parti en randonnée. Parmi toute la flore qu’il connaît déjà, parviendra-t-il à en observer une?

Au cours de sa randonnée, Renard est aidé par d’autres animaux qu’il rencontre. Son attente est grande tout comme son plaisir lorsqu’il arrive enfin à observer une milléclat dorée. L’auteur a réussi à retranscrire les émotions ressenties par Renard dans sa quête du milléclat dorée comme pourrait l’être tout naturaliste, en herbe ou confirmé à la recherche d’une nouvelle coche.

J’ai également apprécié le changement d’attitude de Renard qui au lieu de cueillir la fleur pour décorer sa maison va finalement la dessiner dans son carnet de croquis. Cette fleur m’a forcément fait penser à une fleur rare, protégée et emblématique de montagne: l’edelweiss. Un très bon moment de lecture au côté de ce renard naturaliste, le texte étant à la fois poétique et instructif (l’auteur ayant intégré dans son histoire des doubles pages pédagogiques sur la flore des montagnes)! Sans oublier un passage gourmand avec les sandwichs au pâté de raisin.

Participation #29 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine 2022 de Bidib et Fondant #Sandwich au pâté de raisin

Participation #60 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #France

Participation #7 Challenge Cottagecore 2022 de MissyCornish #Promenons-nous dans les bois

Des cœurs de sorcière à Vaugrenier

Ce 29 octobre 2019, nous allons ce matin au Parc de Vaugrenier qui a pris des couleurs automnales. Nous prenons notre temps à marcher, passant d’un rocher à un arbre, sans vraiment respecter les allées aménagées. Un peu partout, des champignons ont poussé après ces derniers jours de pluie. Nous passons alors à côté d’un champignon à l’allure bien surprenante: rose / rouge avec des trous, visqueux et protéiforme. Il y en a d’autres un peu plus loin. Après recherche, il s’agit d’un clathre rouge également appelé cœur de sorcière. Il a une odeur nauséabonde et n’est pas comestible puisque sans intérêt gustatif. Il aurait servi au Moyen Âge dans la fabrication de sortilèges ou autres potions. Le Halloween Challenge de Hilde et Lou n’est pas loin. À vos chaudrons!

Challenge Halloween 2019 de Hilde et Lou #botanique

Au fil des pages avec Généalogie d’une sorcière

Nous empruntons à la bibliothèque un coffret en deux volumes aux magnifiques illustrations, Généalogie d’une sorcière de Benjamin Lacombe et Sébastien Perez (éd. Seuil Jeunesse, 2008), les bibliothécaires – sans doute un brin sorcières – l’ayant mis bien en évidence cette semaine.

Nous commençons par la lecture de La Petite Sorcière, un album jeunesse à partir de 6 ans selon l’éditeur. Lors des vacances de Noël, Lisbith, une petite fille londonienne, part seule en train, avec son chat noir Socrate, chez sa grand-mère Olga. Elle retrouve avec grand plaisir Edward qui secrètement amoureux d’elle, l’aide à confectionner son herbier. Il ne manque plus qu’un ellébore, une plante toxique appelée également hellébore fétide. Entre la découverte d’un vieux grimoire et la disparition d’Edward, Lisbith va de découvertes en découvertes. L’histoire classique de cet album jeunesse est merveilleusement mise en scène par Benjamin Lacombe dont nous avions déjà apprécié les illustrations dans Blanche-Neige. Une bien jolie histoire d’amitié amoureuse, de sorcellerie et de tolérance!

Puis nous plongeons dans la lecture du fameux grimoire découvert par Lisbeth, Grimoire de Sorcières, livre destiné pour les lecteurs un peu plus grands, les 9-12 ans selon l’éditeur. Ce grimoire renferme des portraits de sorcières et leur histoire à travers les siècles comme par exemple Lilith, Malvina ou bien encore Gretchen. Nous en apprenons également plus sur la vie de Lisbith et de sa grand-mère.

Hellébore fétide – Annot

Encore un grand coup de cœur pour les illustrations qui donne une touche magique et presque authentique à ce grimoire! Et qui sait, nous testerons peut-être une des recettes ou sortilèges de l’album pour le soir d’Halloween?! Nous connaissons déjà un coin à hellébores fétides.  À vos grimoires et chaudrons magiques!

Challenge Halloween 2019 de Hilde et Lou # France Obscure

Participation #58 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #9 catégorie Métier: « Sorcière » et #10 catégorie Lecture: « Grimoire »

© 2022 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑