Étiquette : biscuits (Page 1 of 2)

Pause gourmande avec Bobby le cookie

Lors du RAT gourmand et indien de février 2022, j’avais emprunté à la médiathèque Bobby le cookie de Marie Quenotte et Loïc Limosin (éd. La Palissade, coll. Et si on mangeait…, 2013), un livre de cuisine permettant aux enfants de réaliser eux-mêmes leurs cookies. Depuis lors, nous faisons régulièrement des cookies (environ 20 en 2 fournées), que ce soit par exemple fin juin pour la kermesse de l’école ou encore cette semaine pour le goûter. Un livre parfait pour les petits marmitons en herbe! Miam Miam!

Les ingrédients adaptés à notre préparation: 150 grammes de beurre, 1 œuf, 250 grammes de farine, 150 grammes de sucre roux, 1 sachet de levure et 100  grammes de pépites de chocolat (noir et/ou au lait). Je n’ai pas suivi à la lettre la liste des ingrédients, n’ayant plus d’extrait de vanille et ayant remplacé le sucre blond par un mélange de vergeoise blonde et de sucre en poudre et ayant mis un sachet de levure chimique en entier (et non une cuillère à café) et moins de pépites de chocolat (au lieu des 125).

Les étapes de la préparation: Rien de plus simple, il suffit de suivre les instructions de ce livre de recette très didactique et aux illustrations simples et rigolotes à l’image de la page de garde. En effet, les enfants peuvent suivre facilement étape par étape illustrée la préparation de la pâte jusqu’à sa cuisson ainsi que le matériel à utiliser bien mis en avant à chaque page.

Nous commençons par faire fondre le beurre au micro-onde puis nous rajoutons le sucre. Nous mélangeons au fouet pendant quelques minutes. Puis dans un bol à part, nous utilisons également le fouet pour battre l’œuf en omelette que nous rajoutons ensuite dans la préparation. Puis, avec une cuillère en bois, nous mélangeons petit à petit et doucement le mélange obtenu en rajoutant farine et levure puis en dernier les pépites de chocolat. Il est alors temps de modeler les cookies avec une cuillère à soupe. Après 10 minutes de cuisson à 180 degrés, nous les sortons du four et n’attendons pas longtemps pour en manger, croquants à l’extérieur et moelleux à l’intérieur.

Et au passage, je valide à nouveau la catégorie « Un dessert (sucré) » du Menu complet du challenge Des livres (et des écrans) en cuisine.

Pour d’autres idées gourmandes, n’hésitez pas à aller voir comme chaque dimanche chez Syl, Isabelle qui est désormais à la tête de la brigade des Gourmandises ainsi que chez les autres marmitonnes.

Participation #27 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine 2022 de Bidib et Fondant #Cookie

Participation #3 Les gourmandises de Syl (chez Isabelle) 2022

Challenge Petit Bac d’Enna #5 Catégorie Prénom: « Bobby »

Participation #57 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #France

Au fil des pages avec Sorcidonie et les magipotirons

Potironflette et la boulachagrin

Nous lisons les 4 histoires de Sorcidonie et les magipotirons de Nora Thullin et Ana Duna (éd. Fleurus, 2021), un album jeunesse à partir de 4 ans, chaque histoire abordant une émotion ressentie par l’un des magipotirons de Sorcidonie ou celui de sa tante: le chagrin (Potironflette étant triste qu’on se moque d’elle car elle a un doudou), la colère (Potironchon n’étant pas content du choix d’un jeu), la peur (du médecin, Potirongeur étant malade) et la timidité (de Potironron qui vient passer la journée chez Sorcidonie).

Les illustrations sont colorées avec une adorable petite sorcière et ses potirons de compagnie qui me rappelle Amélia Fang et sa citrouille de compagnie, Trouille. Le texte s’amuse à inventer plein de mots-valises et se prête à une lecture en rimes à voix haute. Un bon moment de lecture avec des histoires sous fond de sorcellerie mais évoquant des épisodes de vie quotidienne pour mettre des mots sur les émotions et des astuces pour apprendre à les gérer!

Potironron et les magibiscuits

Pour prolonger la lecture, nous faisons un goûter avec des magibiscuits en suivant la recette du livre (farine, beurre ramolli, sucre, une pincée de sel et puis un œuf mais sans mettre la vanille ni de cannelle), une des astuces pour la timidité. Mais pour nous ce sera de la pure gourmandise! Après avoir laissé reposer la pâte 30 minutes au frigo, j’ai fait les sablés avec un emporte-pièce en forme d’étoile. Dix minutes plus tard de cuisson au four à 200 degrés, nous les avons dévoré tièdes voire à peine sortis du four. Miam miam!

Participation #2 au Challenge Halloween 2021 de Hilde et Lou #Album jeunesse

Participation #60 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant #Magibiscuits/Sablés

Participation #5 Les Gourmandises de Syl #Magibiscuits/Sablés

challenge 2021 lire au féminin

Participation #57 au Challenge Lire au féminin de Tiphanya #Autrice et française et illustratrice espagnole

Au fil des pages avec Le bonhomme de pain d’épice

Lors du RAT de St-Valentin, nous avons lu deux versions du conte-randonnée gourmand du bonhomme de pain d’épice, un conte traditionnel paru pour la première fois aux États-Unis en 1875. Puis le week-end dernier, nous en avons lu une troisième version.

  • Le bonhomme de pain d’épice

  Nous commençons par lire Le bonhomme de pain d’épice de Jim Aylesworth et Barbara McClintock (éd. Circonflexe, 1998), un album jeunesse à partir de 3 ans. L’histoire se présente comme un conte-randonnée nous rappelant le conte slave avec une galette, Roule Galette. Une vieille et un vieux préparent ensemble un bonhomme de pain d’épice. Mais en cours de cuisson, le bonhomme de pain d’épice s’échappe du four. S’ensuit une course-poursuite, le biscuit chantant un petit refrain se vantant de ne pas être attrapé. Il croise alors un renard. Ce dernier sera-t-il plus rusé que les autres poursuivants pour manger le bonhomme de pain d’épice?

Les illustrations sont vintage pour ne pas dire vieillottes et rappellent des albums beaucoup plus anciens, nonobstant le fait que cet album jeunesse soit paru en 1998. Le bonhomme de pain d’épice avec ses jolies couleurs a une bouille mignonnette. Outre le biscuit, les autres animaux sont aussi anthropomorphes. 

  •  Malicieux pain d’épice

Puis nous enchaînons avec une autre version que j’ai préférée à la précédente: Malicieux pain d’épice de Jan Brett (éd. Gautier-Languereau, 1999), un album jeunesse à partir de 3 ans. Martin, un petit garçon prépare avec sa mère un bonhomme de pain d’épice. Mais il ouvre le four avant la fin de la cuisson et le bonhomme de pain d’épice s’échappe. Tandis que Martin reste en cuisine pour relire le livre de recettes, le biscuit tente d’échapper à ses poursuivants comme le chat ou le renard.

Comme dans d’autres albums jeunesse de Jan Brett, les illustrations sont vintage avec une mise en page dynamique et annonçant dans des petits cadres les illustrations suivantes. Nous avions déjà vu ce même procédé de cette autrice dans Le parapluie. Dans cette version, le bonhomme de pain d’épice a une fin heureuse, la chute de l’histoire se faisant avec un rabat à soulever.

  • Le petit bonhomme de pain d’épice

Nous lisons enfin, quelques jours plus tard, Le petit bonhomme de pain d’épice d’Anne Fronsacq et Gérard Franquin (éd. Flammarion Jeunesse, coll. Père Castor, 1999), un album jeunesse à partir de 3 ans et qui reprend la même trame narrative que Le bonhomme de pain d’épice de Jim Aylesworth et Barbara McClintock.

Une vieille femme prépare un petit bonhomme de pain d’épice qui s’enfuit lors de sa cuisson. Le couple le poursuit puis d’autres animaux. Mais arrivant au bord d’une rivière, il ne peut aller plus loin. Un renard lui propose son aide. Les illustrations sont plus douces que les précédents versions, rondes et colorées. 

***

Pour prolonger la lecture, nous avons également confectionné un petit bonhomme en pain d’épice avec sa maisonnette. J’avais acheté pour l’occasion un kit Baker Ross de décorations de pain d’épice à coudre à partir de 4/5 ans. Le kit comprend des aiguilles en plastique pour les enfants, des fils, des décorations à coller et de la nicofibre pour rembourrer les objets que nous pourrons suspendre sur notre sapin de Noël.

Participation #20 au Challenge Contes & Légendes 2021 de Bidib #conte traditionnel

Participation #7 au challenge 2021, cette année sera classique de Blandine et Nathalie

Participation #20 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant #Pain d’épice

Challenge Petit Bac d’Enna #4 et #5 Catégorie Être humain: « Bonhomme » et #4 Catégorie Aliment/Boisson: « Pain d’épice »

challenge 2021 lire au féminin

Participation #4 au Challenge Lire au féminin de Tiphanya #Auteure d’Amérique du Nord

Des biscuits pour la St-Valentin

Hier, pendant le RAT gourmand de St-Valentin, j’ai préparé pour le goûter des petits biscuits en forme de cœur au miel, raisins secs et fruits confits. Comme il me reste de la pâte, j’en ai refait ce matin en faisant aussi d’autres en forme d’étoile.

Pour la recette, voici les ingrédients: 75 grammes de beurre ramolli, 1 œuf, 3 cuillères à soupe de sucre, 150 grammes de farine, 100 grammes de raisins secs et de fruits confits, une petite cuillère de miel (j’ai pris du miel de lavande).

J’ai mélangé l’œuf et le sucre au fouet. Puis j’ai rajouté le beurre ramolli et la farine. J’ai mélangé le tout avec les doigts jusqu’à ce que cela forme une boule comme de la pâte sablée. J’ai rajouté plus de farine que ce que j’avais prévu initialement jusqu’à ce que la pâte ne colle plus aux doigts et aussi pour séparer les raisins et les fruits confits avant de les intégrer à la pâte. J’ai attendu une demi-heure avant d’étaler la pâte au rouleau à pâtisserie sur un peu de farine. Puis j’ai utilisé un emporte-pièce en forme de cœur pour cuire les biscuits au four à 200° pendant environ 10 minutes.

A déguster froids ou tièdes (quand ils sont encore tièdes, le goût du miel ressort). Variante possible: avec de la poudre d’amandes en lieu et place du miel. C’est ma première participation de l’année aux Gourmandes de Syl, sa brigade de marmitonnes proposant des recettes tous les dimanches. N’hésitez pas à aller sur son blog pour d’autres recettes plus savoureuses les unes que les autres.

Participation #1 Les Gourmandises de Syl 2021 #biscuits

Participation #18 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant #Recette de biscuits

Des petits sablés de Noël

Nous reprenons Le livre d’activités du loup – spécial Noël d’Orianne Lallemand et Éléonore Thuillier (éd. Auzou, 2014) pour réaliser la recette de petits sablés de Noël de Gros-Louis. Cette recette est facilement réalisable, avec un peu d’aide, pour des jeunes enfants. Pour la recette: un œuf, 125 grammes de sucre, 250 grammes de farine, 125 grammes de beurre et une pincée de sel.

Après avoir laissé le beurre à température ambiante pour le ramollir un peu, nous commençons par fouetter l’œuf et le sucre. La suite de la recette se fait avec les doigts: la farine et une pincée de sel puis les morceaux de beurre ramolli. Nous étalons ensuite la pâte avant d’utiliser des emporte-pièces aux formes de Noël avant de passer le tout au four pour la cuisson. Les petits sablés sont vite cuits. Il y en a une bonne quarantaine. Une fois refroidis, ils accompagnent très bien un bon chocolat chaud, un café ou un thé de Noël.

Les Gourmandises de Syl

Ces petits sablés de Noël participent, comme chaque dimanche de décembre 2019, au rendez-vous gourmand de Syl, « Les gourmandises fêtent Noël ».

Challenge Il était 7 fois Noël de Chicky Poo et Samarian

« Older posts

© 2022 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑