Étiquette : train

Au fil des pages avec le tome 1 des Sœurs Mitford enquêtent

Pour la journée « Mitford sisters » du 7 juin 2022 du Mois Anglais, j’ai choisi une de mes lectures de mars 2021: le premier tome des Sœurs Mitford enquêtent, L’assassin du train de Jessica Fellowes (éd. du Masque, coll. Le livre de Poche, 2019, 496 pages), un roman policier à la jolie illustration de couverture qui se passe dans les années 20 en Angleterre et qui s’inspire de faits réels et de personnages ayant existé comme le meurtre non élucidé de Florence Nithinghale Shore et la famille Mitford.

En 1919, pour échapper à son oncle dangereux, Louisa Cannon se fait engager comme bonne d’enfants au sein de la maisonnée de la famille aristocratique Mitford, dans le manoir d’Asthall Manor. Elle se lie très vite d’amitié, malgré son statut de domestique, avec Nancy, la jeune fille aînée âgée de 18 ans, espiègle et à l’esprit romanesque. Après le crime mystérieux d’une infirmière âgée de la cinquantaine, Florence Nightingale Shore, à bord d’un train en plein jour, Louisa et Nancy décident de se lancer sur la piste du tueur. Qui aurait bien pu en vouloir à cette dame respectable et célèbre au point de la tuer?

J’ai vite démasqué le coupable par la tournure de phrase utilisée pour décrire une scène du train mais me restais à connaître son mobile. L’enquête est surtout celle de Louisa (et pas vraiment des Sœurs Mitford bien trop jeunes) qui n’est pas insensible au charme du jeune et attachant policier des chemins de fer en charge de l’enquête, Guy Sullivan qui rêve de travailler à Scotland Yard, est ainsi prétexte à décrire la société anglaise post-Première Guerre mondiale en pleine mutation: la vieille aristocratie essayant de maintenir les vieilles traditions, les rapports entre classes sociales, la condition de la femme, le sort des vétérans de guerre… Un moment de lecture agréable avant tout pour son ambiance d’après-guerre et qui se lit rapidement malgré certaines longueurs et une enquête sans réels rebondissements! Je lirai à l’occasion les tomes suivants s’ils sont disponibles à la médiathèque.

Participation #1 au Mois Anglais 2022 de Lou et Titine #Mitford Sisters

Participation #7 Challenge British Mysteries 2022 de Hilde et Lou #Roman policier

Challenge Petit Bac d’Enna #3 Catégorie Famille: « Sœurs »

Participation #41 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #Angleterre

Au fil des pages avec Hercule Poirot, Le Crime de l’Orient-Express

Lors du dernier RAT British Mysteries, j’ai lu Hercule Poirot, Le crime de l’Orient-Express de Benjamin von Eckartsberg et Chaiko (éd. Paquet, 2017), une adaptation en BD adulte du roman éponyme d’Agatha Christie paru pour la première fois en 1934. Hiver 1937, revenant d’Istanbul pour une enquête, Hercule Poirot prend in extremis la dernière place dans le compartiment des premières classes de l’Orient-Express pour rejoindre Londres. Il est très vite approché par Monsieur Ratchett, un riche Américain fort antipathique qui pense sa vie en danger et qui meurt la nuit suivante dans le train, poignardé de douze coups de couteau. Hercule Poirot arrivera-t-il à résoudre cette affaire? D’autant que le meurtrier ne peut être que l’un des passagers de première classe, le luxueux train étant bloqué dans la neige au milieu de nulle part.

Du fait du format BD, l’intrigue s’enchaîne rapidement et il vaut mieux, à mon avis, connaître l’histoire avant d’en lire cette adaptation. J’avoue qu’il m’a fallu un temps pour me familiariser avec la physionomie d’Hercule Poirot, son image étant associée à David Suchet. Les illustrations permettent de se plonger dans ce huis-clos à l’atmosphère feutrée et où la tension est palpable, même si les visages des protagonistes auraient pu être moins grossiers et moins ressemblant les uns des autres, surtout les femmes. J’ai aussi bien apprécié les décors enneigés à l’image de la magnifique couverture. Un bon moment de lecture en compagnie d’Hercule Poirot! Cela me donne envie de relire le roman d’Agatha Christie comme l’a fait L’Orouge le week-end dernier.

J’avais choisi cette bande dessinée pour la Journée « Adaptation » du British Mysteries Month. C’est aussi une nouvelle participation au challenge Des livres (et des écrans) en cuisine, Hercule Poirot faisant avancer son enquête autour d’un bon repas ou d’un thé à bord de l’Orient-Express.

Participation #9 Challenge British Mysteries de Hilde et Lou #Adaptation

Participation #9 Challenge A year in England pour les 10 ans du Mois Anglais de Lou, Titine et Cryssilda #Adaptation

Participation #33 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant #Thé

Challenge Petit Bac d’Enna #5 Catégorie Voyage: « L’Orient-Express »

Participation #9 au challenge 2021, cette année sera classique de Blandine et Nathalie #Adaptation de classique

© 2022 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑