Étiquette : renard (Page 1 of 7)

Au fil des pages avec Les mûres

Après avoir lu Le bateau de fortune d’Olivier de Solminihac et Stéphane Poulin (éd. Sarbacane, 2015), nous avons lu sa suite, Les mûres (éd. Sarbacane, 2017), un album jeunesse à partir de 5 ans. Nous retrouvons les personnages de l’album jeunesse précédent – un renardeau-narrateur, l’ours Michao et la chèvre Marguerite, à la fin de l’été, au moment du départ, se remémorant déjà les souvenirs passés de leurs vacances à la montagne. De douces vacances au goût de mûres?

Les illustrations à l’huile sont magnifiques et apportent douceur, nostalgie et poésie au rythme lent et introspectif du texte relatant une fin de vacances estivales, cet instant qu’on tente de suspendre encore un peu – ici le temps d’une dernière balade pour cueillir des mûres. Coup de cœur pour cet album jeunesse que j’ai encore plus apprécié que Le bateau de fortune! Il existe une autre histoire avec les mêmes protagonistes que nous n’avons pas encore lu: La rivière (éd. Sarbacane, 2018).

Et c’est aussi une nouvelle participation gourmande au challenge Des livres (et des écrans) en cuisine avec ce renardeau qui se régale de mûres sauvages.

Participation #9 Challenge Cottagecore 2022 de MissyCornish #Promenons-nous dans les bois

Participation #34 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine 2022 de Bidib et Fondant #Mûre

Participation #75 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #France (Auteur) et Canada/Québec (Illustrateur)

Au fil des pages avec La milléclat dorée

En novembre 2021, nous avions lu La milléclat dorée de Benjamin Flow  (éd. La Pastèque, 2017), un album jeunesse aux très jolies illustrations à partir de 5 ans. Un soir, plongé dans la lecture d’un de ses nombreux livres de botanique, Renard découvre l’existence d’une fleur très rare: la milléclat dorée qui ne pousse que dans la montagne et que personne n’a encore pu observer. Et voici Renard parti en randonnée. Parmi toute la flore qu’il connaît déjà, parviendra-t-il à en observer une?

Au cours de sa randonnée, Renard est aidé par d’autres animaux qu’il rencontre. Son attente est grande tout comme son plaisir lorsqu’il arrive enfin à observer une milléclat dorée. L’auteur a réussi à retranscrire les émotions ressenties par Renard dans sa quête du milléclat dorée comme pourrait l’être tout naturaliste, en herbe ou confirmé à la recherche d’une nouvelle coche.

J’ai également apprécié le changement d’attitude de Renard qui au lieu de cueillir la fleur pour décorer sa maison va finalement la dessiner dans son carnet de croquis. Cette fleur m’a forcément fait penser à une fleur rare, protégée et emblématique de montagne: l’edelweiss. Un très bon moment de lecture au côté de ce renard naturaliste, le texte étant à la fois poétique et instructif (l’auteur ayant intégré dans son histoire des doubles pages pédagogiques sur la flore des montagnes)! Sans oublier un passage gourmand avec les sandwichs au pâté de raisin.

Participation #29 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine 2022 de Bidib et Fondant #Sandwich au pâté de raisin

Participation #60 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #France

Participation #7 Challenge Cottagecore 2022 de MissyCornish #Promenons-nous dans les bois

Au fil des pages avec Cours vite, Basile!

À l’automne dernier, nous avons lu Cours vite, Basile! d’Udo Weigelt et Svjetlan Junakovic (éd. Tourbillon, 2007), un album jeunesse à partir de 4 ans. Un jour d’automne, Basile un lapin blanc se perd dans la forêt. Il est alors malicieusement aidé par un renard puis d’autres prédateurs à retrouver son terrier où l’attend sa nombreuse famille. Basile parviendra-il à rentrer sain et sauf chez lui?

Construite en randonnée, l’histoire se déroule dans un joli décor automnal, la forêt s’étant parée de teintes orangées. Un bon moment de lecture avec cette histoire d’un lapin qui arrive, malgré la peur que lui inspire les nombreux animaux sauvages prêts à le dévorer, à faire preuve de courage pour leur échapper! Il y est aussi question de ne pas faire confiance à n’importe qui.

Challenge Petit Bac d’Enna #2 Catégorie Prénom: « Basile »

Participation #12 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #Allemagne (Auteur) et Croatie (Illustrateur)

Au fil des pages avec Pax et le petit soldat

J’ai lu, fin octobre, Pax et le petit soldat de Sara Pennypacker et illustré par Jon Klassen (éd. Gallimard Jeunesse, 2017, 318 pages), un roman jeunesse à partir de 10 ans et qui a reçu le Prix Sorcières 2018 dans la catégorie « Carrément passionnant mini ». Au vu de l’illustration de couverture, je pensais que l’histoire se déroulait en automne or elle se passe au printemps, lors d’un mois d’avril, une guerre étant sur le point d’éclater.

Orphelin de mère, Peter, un jeune garçon âgé de 12 ans abandonne en pleurs et à contrecœur dans un bois Pax, son renard apprivoisé pour aller vivre, très loin de chez lui, chez son grand-père paternel, son père s’étant enrôlé. Mais dès la première nuit, regrettant son geste, le jeune garçon s’enfuit pour retrouver son renard. Après une mauvaise blessure, il trouve refuge chez Vola, une ancienne militaire vivant dans une ferme isolée, encore traumatisée d’avoir perdu une jambe au combat et qui accepte de le soigner. De son côté, le renard attend le retour de son petit garçon si différent des autres hommes et fait connaissance de renards sauvages, Hérissée et son petit frère Avorton qui l’aideront à survivre dans la nature et ses dangers. Peter retrouvera-t-il à temps et en vie Pax avant le début de la bataille?

Accompagnée de jolies illustrations en noir et blanc, l’histoire alterne à chaque chapitre entre le point de vue du renard et celui du petit garçon, chacun faisant des rencontres déterminantes pour leur vie future et qui permet au jeune lecteur de s’interroger sur les conséquences de la guerre tant sur les êtres humains (« malades de guerre ») et en particulier les enfants que sur la faune et la flore. Il y est aussi question d’aventures, d’amitié, de courage, de libre-arbitre, de culpabilité et de quête d’identité. Que ce soit Peter, Vola ou Pax, chacun doit apprendre à vivre avec la guerre. Il y a de la colère chez Peter qui ne veut pas ressembler à son père violent et de la culpabilité chez Vola qui s’est repliée sur elle-même, dans ses souvenirs douloureux, loin du monde extérieur et de ses rêves.

J’ai toutefois été gênée par le fait de ne pas réussir à fixer le lieu du récit que je pensais en France, avec un conflit entre Français et Italiens, compte-tenu de certains passages et références culturelles de l’intrigue mais avec un garçon qui pratique un sport typiquement américain, le baseball. Mais j’ai apprécié l’idée de décrire la guerre et ses conséquences à travers les yeux du renard Pax, avec une certaine innocence qui atténue les passages sombres du récit tout comme la relation entre Peter et Vola, chacun apprivoisant l’autre. Un très bon moment de lecture avec ce roman d’apprentissage!

Participation #2 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #États-Unis (autrice) et Canada (illustrateur)

Au fil des pages avec Fais un vœu Petit Ours

En ce début d’année 2022, voici une histoire que nous avions lue l’hiver dernier: Fais un vœu Petit Ours de Greg Foley (éd. Circonflexe, 2013), un album jeunesse à partir de 2 ans. Un soir d’hiver enneigé, Petit Ours fait un vœu après avoir vu une belle étoile étincelante dans le ciel. En attendant que son vœu se réalise, ses amis viennent un à un lui tenir compagnie tout en lui prodiguant leur conseil. Quel peut bien être le vœu de Petit Ours?

Les illustrations hivernales sont douces et épurées, les animaux expressifs. Un bon moment de lecture avec cette histoire d’amitié construite en randonnée, toute mignonne et idéale à lire en ce début d’année! Si je trouve d’autres histoires de cette série « Petit Ours », nous les lirons avec plaisir.

Participation #18 Challenge Il était 9 fois Noël de Chicky Poo et Samarian #Album jeunesse

Participation #14 Challenge Christmas Time 2021 de MyaRosa #Album jeunesse

Challenge Petit Bac d’Enna #1 Catégorie Animal: « Ours »

Participation #1 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #États-Unis

« Older posts

© 2022 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑