Étiquette : Prix des Incos 2022

Au fil des pages avec L’arrivée des capybaras

Nous empruntons à la médiathèque L’arrivée des capybaras d’Alfredo Soderguit (éd. Didier Jeunesse, 2020), un album jeunesse à partir de 5 ans et qui fera partie de la sélection CP du 33e Prix des Incos en 2022. En pleine saison de la chasse, les capybaras fuit les chasseurs et se réfugie dans le poulailler de leur ferme. Mais ils sont mal accueillis par les poules qui leur imposent des règles bien strictes. Tout change le jour où le féroce chien de garde s’en prend à un des poussins.

Il y est question de la peur de l’autre, de cet étranger qui fait peur car différent mais aussi de tolérance et de solidarité. Pourtant, les plus jeunes font fi de ces différences, rappelés à l’ordre par les plus anciens. Les illustrations aux couleurs sépia avec une touche de rouge sont magnifiques. Un très bon moment de lecture optimiste qui pourra amener à réfléchir avec les plus grands à l’accueil des étrangers et/ou des migrants!

Challenge Petit Bac d’Enna #6 Catégorie Animal: « Capybaras »

Au fil des pages avec La grande glissade de l’ours

Nous lisons régulièrement ces dernières semaines La grande glissade de l’ours de Richard T. Morris et LeUyen Pham (éd. Albin Michel Jeunesse, 2020), un album jeunesse à partir de 3 ans et qui fera partie de la sélection Maternelle du 33e Prix des Incos en 2022. Il était une fois un ours curieux qui s’approche trop près d’une rivière et qui tombe à l’eau. Il s’accroche à un tronc d’arbre qui flotte sur l’eau. Commence alors une drôle d’aventure, l’ours étant rejoint par d’autres animaux. Mais où la rivière les mènera-t-elle ainsi?

Commençant par « il était une fois » et jouant sur la répétition du texte « jusqu’à ce que… », l’histoire est construite comme un conte moderne. Les illustrations  dynamiques qui se colorent de plus en plus au fil des pages annoncent à bien y regarder un bout de personnage que va rencontrer l’ours sur la page suivante. La rivière est ainsi un chouette terrain de jeux aquatiques et rassemble finalement des animaux bien différents mais qui prennent beaucoup de plaisir à jouer ensemble. Aventure, amitié et rigolade sont au rendez-vous. Un bon moment de lecture rigolo avec ses jolies pages de garde qui permettent de revenir sur le parcours de l’ours!

Participation #27 au Challenge Contes & Légendes 2021 de Bidib

Challenge Petit Bac d’Enna #5 Catégorie Animal: « Ours »

Au fil des pages avec Pas de panique, petit crabe

Nous empruntons à la médiathèque Pas de panique, petit crabe de Chris Haughton (éd. Thierry Magnier, 2019), un album jeunesse à partir de 3 ans et qui fera partie de la sélection Maternelle du 33e Prix des Incos en 2022. Il s’agit du dernier album publié à ce jour par cet auteur que nous n’avions pas encore lu. Petit crabe quitte pour la première fois sa mare pour rejoindre l’océan, sous le regard bienveillant et l’aide précieuse de Très Grand Crabe. Quelle aventure pour lui et que de découvertes!

L’histoire repose une nouvelle fois sur le comique de répétition mais s’attache davantage sur les émotions ressenties par Petit crabe tour à tour curieux, inquiet face aux vagues mais aussi fier de lui ou bien encore ébahi devant les fonds marins. En effet, Chris Haughton aborde la peur de l’inconnu, la confiance en soi et le courage face à de nouvelles expériences. Et c’est encore un coup de cœur pour cet album jeunesse aux illustrations toujours aussi réussies et reconnaissables!

Au fil des pages avec Tu t’ennuies, Minimoni?

Nous lisons Tu t’ennuies, Minimoni? de Rocio Bonilla (éd. Père Fouettard, 2019), un album jeunesse à partir de 3 ans et qui fera partie de la sélection Maternelle du 33e Prix des Incos en 2022. Nous avions beaucoup apprécié l’album précédent de cette autrice, De quelle couleur sont les bisous? qui mettait en scène la même petite fille, Monica surnommée Minimoni.

Cet album jeunesse aborde le thème de l’ennui chez les tout-petits et rappelle, si besoin était, l’importance des jeux libres et des moments de rêverie. Quand l’ennui rime avec jeux d’enfant, cela permet, en effet, d’inventer un tas d’histoires et de ne pas voir le temps passé. Les illustrations de l’album reflètent toute l’imagination de ce personnage toujours aussi attachant et à l’énergie débordante. N’y a-t-il vraiment rien à faire le dimanche comme l’affirme Minimoni? Encore un coup de cœur pour cet album jeunesse, éloge de l’ennui!

Participation #82 Je lis aussi des albums

Participation #23 Devine qui vient Bloguer?

© 2021 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑