Étiquette : pirate (Page 1 of 2)

Au fil des pages avec 20 bonnes raisons d’aller à l’école

Nous lisons et relisons 20 bonnes raisons d’aller à l’école de Michaël Escoffier et Romain Guyard (éd. Frimousse, 2012), un album jeunesse à partir de 3/4 ans. Un jeune garçon explique ce qu’il se passerait s’il n’allait pas à l’école et qu’il n’apprenait pas à lire et à écrire. Confondant son dentifrice avec des bouteilles de soda, il s’envole dans une immense bulle de savon. Que pourrait-il arriver de pire? Et si cet enchaînement d’erreurs entraînait la fin du monde?

L’histoire est complètement loufoque et déjantée comme peut l’être l’imagination enfantine. Nous y croisons des pirates, des super-héros en couches et d’inquiétantes limaces géantes… Coup de cœur pour mon mini lutin et un très bon moment de lecture pour moi avec cet album jeunesse aux illustrations tout aussi rigolotes! Pas sûre pour autant que les enfants seront convaincus par l’argumentaire… Mais fous-rires garantis!

J’ai également noté quelques passages gourmands quoique peu ragoûtants, le jeune garçon transformant son pipi en ketchup pour accompagner ses frites par exemple.

Challenge Petit Bac d’Enna #7 Catégorie Chiffre: « 20 »

Participation #99 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #France

Participation #49 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine 2022 de Bidib et Fondant

Au fil des pages avec le tome 5 de Charlock

Nous lisons le tome 5 de Charlock, À la recherche du Tikki d’or de Sébastien Perez et Benjamin Lacombe (éd. Flammarion Jeunesse, 2022), un roman jeunesse pour les 8/10 ans et même avant et qui est paru le 22 juin 2022. En 1657, dans l’océan Pacifique, Charlock est le capitaine d’un bateau pirate. Avec l’aide de ses amis (Tropico le perroquet, Shaki le rat borgne et Jackie le ouistiti), il vient en aide à une chatte noire malchanceuse Vira. Ensemble, ils partent à la recherche d’un mystérieux talisman, le Tikki d’or afin de conjurer la malchance de Vira. Y parviendront-ils malgré les dangers auxquels ils seront confrontés dans leur aventure?

Côté intrigue, c’est encore une très chouette aventure, plus qu’une enquête cette fois, pour le chat bleu détective pirate, Charlock! Nous adorons toujours autant les illustrations qui accompagnent à merveille un texte non dénué d’humour avec des personnages ayant chacun leur propre personnalité. Ce duo auteur/illustrateur fonctionne toujours aussi bien et en plus cette fois ils associent chats et pirates, un combo gagnant chez nous avec une fin digne des Goonies. Un très bon moment de lecture! Nous espérons vivement un tome 6, chaperlipopette!

Challenge Petit Bac d’Enna #4 Catégorie Couleur: « Or »

Participation #50 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #France

Au fil des pages avec Cap sur le trésor de Z la terreur!

Nous lisons et relisons Cap sur le trésor de Z la terreur! de Sylvie Misslin et Amandine Piu (éd. Amaterra, 2020), un album jeunesse grand format à partir de 4 ans. Sur la plage, Mary et Jack découvrent une bouteille à la mer contenant une carte aux trésors. Quel est donc le mystérieux trésor de 2 la terreur qui les attend sur l’île des Perroquets? Arriveront-ils à atteindre l’île sans trop d’embûches (tempête, poulpe géant…)?

Dans ce livre-jeu, nous choisissons quelle aventure vont vivre deux pirates en herbe, en choisissant entre deux options grâce à un système d’onglets. Les illustrations sont colorées et pleines de pep’s avec des personnages qui plaisent aux enfants, des références à des contes et légendes (Pinocchio, sirènes…) et même des manchots.  L’histoire est très rigolote et pleine de suspense, le choix du jeune lecteur influant sur les péripéties des deux enfants de l’histoire tout en abordant les thèmes de l’égalité des sexes et de la protection de l’environnement. Arriveront-ils au trésor ou devront-ils revenir sur la plage de départ? Coup de cœur pour cet album jeunesse très rigolo que nous relisons très régulièrement lors des histoires du soir!

Challenge Petit Bac d’Enna #3 Catégorie Objet: « Trésor »

Participation #37 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #France

Participation #17 Challenge Contes & Légendes 2022 de Bidib

Au fil des pages avec Le croque-pirate

Nous lisons et relisons Le croque-pirate de Jonny Duddle (éd. Piccolia, 2012), un album jeunesse à partir de 3/4 ans. Un violoniste attise la curiosité du capitaine Barbemauve et son équipage de pirates en les invitant à le suivre en chanson et avec une carte à la chasse aux trésors. Mais y a-t-il véritablement un trésor à la clé? Et si les pirates n’étaient que la proie d’un terrible croque-pirate en n’écoutant pas jusqu’au bout les paroles du violoniste?

Les illustrations colorées ressemblent beaucoup à un film d’animation, les pirates passant par tout un tas d’émotions dans leur chasse aux trésors. Un très bon moment de lecture avec cet album jeunesse à la chute surprenante! Nous avons d’ailleurs relu immédiatement l’histoire en nous concentrant sur les illustrations, étant passés à côté de petits détails pourtant essentiels à la compréhension de l’histoire, plus concentrés sur les tentacules du monstre que sur le violoniste.

Participation #18 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #Royaume-Uni

Au fil des pages avec Le royaume assassiné

Je lis Le royaume assassiné d’Alexandra Christo (éd. De Saxus, 2020, 500 pages), un roman fantasy young adult à partir de 16 ans avec quelques jolies illustrations en noir et blanc, sous fond de romance « ennemies to lovers ». Fille aînée de la Reine des Mers, Lira  a été élevée pour être la sirène la plus meurtrière du royaume de Diávolos et n’avoir plus une once d’humanité en elle, malgré le lien l’unissant à sa jeune cousine Kahlia. Surnommée la Dévoreuse de Princes, elle récupère un dix-huitième cœur d’un jeune prince quinze jours avant ses 18 ans en aidant sa cousine à en prendre un. Elle déclenche alors l’ire de sa mère. Pour se racheter auprès de cette dernière, Lira décide de prendre le cœur du prince doré Elian mais est prise de court par une femme-poisson qu’elle tue, sauvant alors le prince. En punition, elle est transformée en humaine.  Sa mère lui donne jusqu’au solstice d’hiver pour récupérer le cœur du prince et ainsi redevenir sirène. 

De son côté, Elian, prince héritier du royaume de Midas et capitaine du bateau pirate Le Saad s’est donné pour mission d’anéantir toutes les sirènes plutôt que d’être roi et pense qu’il pourra y parvenir en récupérant le cristal de Keto, se fiant à des contes de fée anciens. Quand il apprend que son ami a été tué par la Dévoreuse des Princes, il n’a plus qu’une idée en tête: la tuer. Pourtant, sans le savoir, Elian sauve des eaux Lira devenue humaine. Peut-il faire confiance à cette jeune femme mystérieuse et qui semble connaître bien des secrets qui lui permettraient de récupérer le cristal?  Et si Lira, en côtoyant le prince et les membres de son équipage remettait en question l’ordre de sa mère? De Lira ou Elian, qui aura le cœur de l’autre? La guerre entre sirènes et humains est-elle si inéluctable? À quel sacrifice chacun d’eux est-il prêt?

Décrit comme une réinterprétation très sombre de La Petite Sirène, ce premier roman d’Alexandra Christo ne m’a pas paru si sombre que cela au regard de la fin du roman et du conte originel d’Hans Christian Andersen paru en 1837, un conte tragique d’un amour impossible d’une jeune sirène se laissant mourir à défaut de pouvoir être aimé par le prince qu’elle a sauvé de la noyade.

J’ai apprécié l’univers fantastique inventé par l’autrice avec de nombreux royaumes visités par le prince et son équipage, en particulier celui gourmand d’Eidýllio avec « des rues entières de boulangeries, avec à chaque coin de rue des cœurs en chocolat qui dégoulinent de caramel mou » (p. 204). Dans toute cette cité, il y a une « odeur de sucreries et de menthe poivrée », l’air caramélisant la langue (p. 211). Alexandra Christo s’amuse à mélanger les époques, un peu comme dans un steampunk sans en reprendre le style permettant aux personnages d’accéder à des technologies modernes.

L’autrice prend d’ailleurs son temps pour le décrire et mettre en place la quête du Cristal de Keto à venir. Puis l’intrigue s’accélère, Elian se rapprochant sans trop de difficultés du cristal pourtant bien caché depuis très longtemps et se montrant parfois bien naïf et vulnérable mais pouvant compter sur ses loyaux amis. Ne dit-on pas que la chance sourit aux audacieux?

Mais j’ai trouvé que l’âge de Lira et Elian, respectivement 17 ans et 19 ans, n’était pas en adéquation avec le parcours de vie annoncé, Lira étant décrite comme une sirène aguerrie, meurtrière de princes et Elian comme un prince pirate tueur de sirènes ayant écumé les mers et océans. Ils auraient gagné en profondeur et en maturité en ayant été plus âgés (autour de la trentaine peut-être) que ce soit dans leur quête d’identité que dans leur romance et leur soif de liberté.

Derrière l’aventure et la romance, il est beaucoup question de liberté, de libre arbitre et d’humanité, tant Elian que Lira devant faire face à leur destinée et leur devoir dû à leur rang royal. Peuvent-ils aller à l’encontre de ce qu’il est attendu d’eux, chacun ayant grandi en écoutant préjugés et contes les modelant pour se haïr et découvrant l’autre bien différent de ce que leur légende colporte? Un bon moment de lecture qui me donne envie de relire le conte originel et de faire un billet thématique sur La petite sirène!

Participation #8 Challenge Contes & Légendes 2022 de Bidib #Conte revisité

Participation #7 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine 2022 de Bidib et Fondant #Chocolat

Participation #15 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #Royaume-Uni

Participation #2 Challenge 2022 en classiques de Blandine et Nathalie #Conte revisité

« Older posts

© 2023 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑