Étiquette : peur de l'autre (Page 1 of 3)

Au fil des pages avec Aïe Aïe Aïe!

Nous lisons et relisons très régulièrement Aïe Aïe Aïe! de Christine Naumann-Villemin et Ana Duna (éd. Auzou, 2020), un album jeunesse à partir de 3 ans et qui a été lauréat du 33ème Prix des Incos en 2022 dans la sélection Maternelle. Dans la savane africaine, les animaux sont inquiets de l’arrivée d’un nouveau venu. Chacun tente courageusement de l’approcher en découvrant, un à un, des parties de l’animal inquiétant. Mais ce dernier est-il si dangereux?

Le texte très rythmé, répétitif et qui se prête à une lecture à voix haute passe, à chaque double page, d’un animal à un autre, entretenant ainsi le suspense sur l’identité du nouveau. Le vocabulaire employé est tout aussi drôle que les illustrations très vivantes et colorées. Il y est ainsi question de courage, de préjugés et de la peur de l’autre. Un très bon moment de lecture avec cet album jeunesse rigolo qui se termine sur une note explicative sur l’aye-aye, un animal menacé de la famille des primates et en voie de disparition vivant à Madagascar!

Challenge Petit Bac d’Enna #4 Catégorie Ponctuation: « ! »

Participation #52 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #France

Au fil des pages avec Öko, un thé en hiver

Nous lisons Öko, un thé en hiver de Mélanie Rutten (éd. MeMo, 2010), un album jeunesse à partir de 8 ans et qui a reçu le Prix Sorcières 2011 dans la catégorie « Premières lectures ». Au cours de l’hiver, Öko et ses amis vont à l’enterrement de Madeleine, la cigale du village qui vient de mourir de vieillesse. Après la cérémonie, ils se réunissent dans la maison de la défunte, passant la soirée à se souvenir d’elle avec émotions et repartant chacun avec des objets d’elle. Mais ce n’est pas le seul sujet des discussions puisqu’ils parlent aussi d’un inquiétant yéti qui habiterait dans la forêt. Öko parviendra-t-il à faire le deuil de son amie?

L’histoire aborde de nombreux thèmes qui s’entremêlent à l’instar des chapitres de l’album jeunesse, passant du rire aux larmes comme dans la vraie vie, des moments plus graves et sombre alternant avec d’autres plus légers et insouciants (comme par exemple la neige au réveil d’Öko). Il y est question du deuil (comment continuer à vivre après la perte d’un être cher), du sens de la vie, de l’amitié, d’un amour naissant entre Öko et Nour, de l’accueil d’un étranger et des préjugés qui peuvent l’entourer… L’hiver laisse alors place au printemps et à un nouveau chapitre dans la vie d’Öko et ses amis.

Les illustrations à l’aquarelle apportent également une touche de tendresse et de chaleur à l’histoire. Mélanie Rutten arrive à retranscrire avec beaucoup de finesse les émotions d’Öko, que ce soit son chagrin, sa solitude ou la vie reprenant son cours dans le souvenir de son amie défunte à l’image des fleurs plantées sur la tombe de Madeleine. Un très bon et touchant moment de lecture avec cet album jeunesse!

D’autre part, j’ai noté des passages gourmands et valide au passage la catégorie « Boisson chaude » du Menu complet du challenge Des livres (et des écrans) en cuisine: une soupe, un thé, un gâteau… et qui sont de beaux moments de partage entre Öko et ses amis et de pensées à l’égard de Madeleine qui, malgré son décès, continue à vivre à travers eux.

J’ai, enfin, hâte de pouvoir lire les autres tomes même s’ils ne sont pas tous à la médiathèque. En effet, j’‘ai découvert cette histoire à la médiathèque, après avoir été attirée par l’illustration de couverture et sans savoir qu’il s’agit du deuxième tome d’une tétralogie écrite par Mélanie Rutten, après Mitsu, un jour parfait et avant Elliot et Nestor et Nour, le moment venu.

Challenge Petit Bac d’Enna #13 Catégorie Aliment/Boisson: « Thé »

Participation #3 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine 2022 de Bidib et Fondant #Menu complet (Une boisson chaude/Thé)

Participation #6 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #Belgique

Au fil des pages avec Le loup en slip

Nous lisons Le loup en slip de Wilfrid Lupano, Mayanna Itoïz et Paul Cauuet (éd. Dargaud, 2016, rééd. 2018), une BD jeunesse à partir de 5 ans et qui peut être lu seul par des jeunes lecteurs sachant lire en écritures majuscules et qui n’en oublie pas le lecteur adulte avec un clin d’œil à la fin aux Vieux Fourneaux. Il s’agit du premier tome sur les 6 déjà parus. Un loup terrifie tous les habitants de la forêt jusqu’au jour où il est aperçu avec un slip que lui a offert une chouette afin qu’il n’ait plus froid aux fesses. Mais un loup en slip est-il vraiment méchant? Et que faire lorsque la peur du loup n’a plus de raison d’être?

Avec beaucoup d’humour tout en étant une critique sociale, l’histoire aborde les thèmes des préjugés, de la peur de l’autre et de l’inconnu et de ceux qui en profitent tout en s’amusant avec l’image du loup issue des contes et légendes. Est ainsi réinventé, en intrigue secondaire, le sort réservé aux trois petits cochons. Un très bon moment de lecture avec cette BD jeunesse avec des illustrations aux animaux très expressifs et remplis de détails! Sans oublier des passages gourmands avec un écureuil opportuniste et peut-être bien plus terrifiant que le loup. Il ne nous reste plus qu’à découvrir les autres tomes.

Challenge Petit Bac d’Enna #11 Catégorie Objet: « Slip »

Participation #57 au Challenge Contes & Légendes 2021 de Bidib #Conte détourné

Participation #57 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant

Au fil des pages avec L’arrivée des capybaras

Nous empruntons à la médiathèque L’arrivée des capybaras d’Alfredo Soderguit (éd. Didier Jeunesse, 2020), un album jeunesse à partir de 5 ans et qui fera partie de la sélection CP du 33e Prix des Incos en 2022. En pleine saison de la chasse, les capybaras fuit les chasseurs et se réfugie dans le poulailler de leur ferme. Mais ils sont mal accueillis par les poules qui leur imposent des règles bien strictes. Tout change le jour où le féroce chien de garde s’en prend à un des poussins.

Il y est question de la peur de l’autre, de cet étranger qui fait peur car différent mais aussi de tolérance et de solidarité. Pourtant, les plus jeunes font fi de ces différences, rappelés à l’ordre par les plus anciens. Les illustrations aux couleurs sépia avec une touche de rouge sont magnifiques. Un très bon moment de lecture optimiste qui pourra amener à réfléchir avec les plus grands à l’accueil des étrangers et/ou des migrants!

Challenge Petit Bac d’Enna #6 Catégorie Animal: « Capybaras »

Au fil des pages avec Bonjour Monsieur Froid

Nous empruntons à la médiathèque Bonjour Monsieur Froid de Carles Porta (éd. Seuil Jeunesse, 2018), un album jeunesse à partir de 3 ans, dans la série des Contes de la Vallée après avoir relu à l’automne dernier Les Feuilles Volantes. Après l’automne, cette fois-ci le conte se déroule en hiver. Maximilien Froid, un étrange visiteur arrive avec son chapeau et sa valise dans la Vallée. Frigorifié et bien seul, il est aidé par Tête-d’Oignon, une petite ballerine avec une tête d’oignon qui l’habille chaudement et lui trouve un abri dans le creux d’un arbre. Mais en chemin, Monsieur Froid prend avec lui la petite louve, Yula. Les amis de Yula tente de la sauver. Mais a-t-elle vraiment été kidnappée?

Nous retrouvons avec plaisir la petite bande d’amis hétéroclites que nous avions découvert dans Les Feuilles Volantes: Yula, Tête-d’Oignon, Sara la renarde… mais sans le petit oiseau Ticky parti en migration. Carles Porta crée tout un univers tendre et loufoque. En arrivant par hasard dans la vallée, Maximilien Froid dépasse sa solitude et la froideur de sa riche famille en se faisant des amis grâce à la musique. Il y est question de peur de l’autre et de préjugés. Les illustrations sont douces et colorées. Un très bon moment de lecture! A noter qu’il existe quatre tomes dans cette série des Contes de la Vallée, un par saison.

Participation #30 au Challenge Contes & Légendes 2021 de Bidib #Conte moderne

Challenge Petit Bac d’Enna #6 Catégorie Météo: « Froid »

« Older posts

© 2022 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑