Étiquette : neige (Page 1 of 11)

Au fil des pages avec le tome 2 de Sous les arbres

Nous relisons le tome 2 de Sous les arbres, Le Frisson de l’hiver de Dav (éd. de la Gouttière, 2020, 32 pages), une BD jeunesse à partir de 4/5 ans, au format à l’italienne et que j’avais glissée dans la case 21 de notre calendrier de Noël 2021. Au cœur de l’hiver, un renard frileux et maladroit avec sa longue écharpe rouge croise une jolie renarde mais n’ose l’approcher par peur du ridicule. Et pourtant, si sa maladresse le rendait charmant et irrésistible aux yeux de la renarde?

Il est question cette fois-ci de rencontre amoureuse, l’alchimie entre les deux protagonistes étant indéniable. Dans ses maladresses et sa timidité, le renard est très attachant. Les personnages sont toujours aussi expressifs et cartoonesques que dans le tome précédent. Nous recroisons d’ailleurs au détour de quelques cases Monsieur Grumpf, le blaireau toujours aussi grincheux. Les gags et onomatopées s’enchaînent pour notre plus grand plaisir, apportant une touche légère aux émois amoureux du renard. C’est encore un coup de cœur pour ce deuxième tome tout aussi mignon et drôle que le précédent!

Pour un autre avis sur ce tome 2: Nathalie.

Challenge Petit Bac d’Enna #2 Catégorie Végétal: « Arbres »

Au fil des pages avec Un amour de petite sœur

Pendant les vacances de Noël, nous avons lu Un amour de petite sœur de Jean-Baptiste Baronian et Noris Kern (éd. Gallimard Jeunesse, 2005), un album jeunesse à partir de 3 ans. En pleine hibernation, Valentine se réveille pour poursuivre un oiseau, son grand frère Polo veillant sur elle. En chemin, ils rencontrent des pingouins qui les invitent à une partie de pêche sur la banquise.

Il est question de complicité entre frère et sœur et d’amitié. Intrépide, la jeune ourse polaire ne fait pas attention aux dangers. Heureusement, elle peut compter sur son frère et les pingouins (ou plus exactement les manchots empereurs). Un bon moment de lecture avec cet album jeunesse joliment illustré et tout mignon!

Participation #3 (Parcours illustré) Challenge Le tour du monde en 80 livres 2023 de Bidib #Belgique (auteur) et Brésil (illustratrice)

Au fil des pages avec Noël dans la vallée des Moomins

Nous lisons et relisons Noël dans la vallée des Moomins d’Alex Haridi, Cecilia Davidsson et Filippa Widlund, d’après une histoire de Tove Jansson (éd. Cambourakis, 2018), un album jeunesse très joliment illustré et à partir de 4/5 ans. En ce mois de décembre, la neige a recouvert la vallée et tous s’agitent pour terminer à temps les derniers préparatifs de Noël jusqu’à réveiller la famille Moomins qui hiverne. Effrayée, la famille Moomins ne comprend rien à ce qui se passe. Doit-elle craindre l’arrivée de Noël?

L’histoire est toute mignonne comme les illustrations et non dénuée d’humour qui tient au décalage entre ce que sait l’enfant lecteur sur Noël et les réactions surprenantes et fantaisistes de la famille Moomin qui découvre pour la première fois cette fête. Nous retrouvons ainsi de façon originale et rigolote les différents préparatifs de Noël: décoration du sapin, repas de Noël et distribution des cadeaux… Un très bon moment de lecture en compagnie des Moomins!

Participation # Challenge Il était 10 fois Noël de Chicky Poo et Samarian #Album jeunesse

Participation # Challenge Christmas Time 2022 de MyaRosa #Lire au coin du feu

Challenge Petit Bac d’Enna #7 Catégorie Lieu: « Vallée »

Participation # Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #Suède

Participation # Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine 2022 de Bidib et Fondant #Repas de Noël

Participation #16 Challenge 2022 en classiques de Blandine et Nathalie #Adaptation

Au fil des pages avec Glace

Je lis Glace de Christine Féret-Fleury (éd. Scrineo, 2021, 317 pages), un roman pour les adolescents qui réécrit, dans un environnement dystopique le conte de La Reine des Neiges d’Hans Christian Andersen paru pour la première fois en 1844.

Après le Nuage qui a dévasté la Terre, Sanna vit ou plutôt survit avec Grand’ la grand-mère de Kay, ses parents étant décédés et Kay ayant été enlevé par les Glacés. Chaque jour, elle descend des les mines pour extraire comme les autres Cramés des métaux précieux qui servent à l’entretien du bouclier climatique derrière lequel, dans les montagnes enneigées, vivent les Glacés en échange d’une maigre ration de survie et d’un peu d’eau. Mais après le décès de Grand’ et désirant la promesse qu’elle lui avait faite, Sanna part à la recherche de Kay. Est-il toujours vivant autrement que dans ses souvenirs? Réussira-t-elle à le retrouver?

Je ressors très mitigée de ma lecture, en ayant attendu bien plus à la lecture de la quatrième de couverture. L’histoire se met lentement en place, se concentrant plus sur les souvenirs de Sanna que sur sa vie dans un monde post-apocalyptique, sans espoir et dévasté par le désastre écologique. Puis le dangereux voyage de la jeune femme commence avec de nombreuses rencontres qui la conduiront sur les traces de la Reine des Neiges.

Certes, j’ai apprécié retrouver des éléments revisités du conte originel sans l’aspect religieux avec les deux petits voisins se retrouvant dans le petit jardin perché avec les roses (Gerda étant ici Sanna et Kay avec sa grand-mère) ou bien encore les souliers rouges de la petite fille qui deviennent une vieille décoration de Noël que Sanna met dans une gourde (bouteille à la mer) dans la rivière en espérant se faire un ami. De même dans les rencontres de Sanna tout au long de son périple: la vieille dame magicienne et son jardin de fleurs devenant ici deux marginaux et leur potager, la princesse et le prince devenant une jeune héritière vivant sur Médusa, une méduse mécanisée avec son fiancé qu’Adalbert (la corneille) pense être Kay et la petite fille des brigands et son renne devenant Alais et sa jument…

Mais alors que le monde décrit par l’autrice se veut impitoyable, égoïste et oppressant, j’ai trouvé que Sanna était très chanceuse, naïve et fondant beaucoup d’espoir dans les personnes rencontrées. Le schéma narratif est très répétitif, Sanna faisant une rencontre salutaire qui s’avère être dangereuse mais dans laquelle elle s’en sort facilement et même malgré elle. De même, elle passe les obstacles décrits pourtant dès le début comme infranchissables de façon bien trop faciles et les personnages secondaires semblent ne servir que la quête initiatique de Sanna. Même la fin est un peu trop précipitée et m’a fait penser notamment à la série américaine Les 100.

En refermant le roman, il reste un sentiment de malaise et d’oppression qui renvoie aux préoccupations actuelles et alarmantes autour du réchauffement climatique, en espérant que nous serons moins passifs que les Cramés de cette histoire pour le bien-être des générations futures.

Participation #10 Challenge Contes & Légendes 2022 de Bidib #Conte revisité

Participation #3 Challenge 2022 en classiques de Blandine et Nathalie #Conte revisité

Participation #23 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #France

Au fil des pages avec C’est un secret!

Nous avons lu C’est un secret! de René Gouichoux et Marc Boutavant (éd. Nathan Jeunesse, 2012), un album jeunesse à partir de 3/4 ans. Canard est secrètement amoureux de Canette. Il confie ce secret à Oie. Mais bientôt, toute la basse-cour est au courant, même Canette. Canard restera-t-il vexé et honteux que cette dernière ait découvert son secret?

L’histoire est toute mignonne avec ce secret bien difficile à garder, chaque animal ayant bien du mal à tenir sa langue. Les illustrations de Marc Boutavant dont on reconnaît le coup de crayon sont colorées et apportent une touche rigolote à cette histoire qui fera écho chez les jeunes lecteurs. Un bon moment de lecture avec cet album jeunesse joliment illustré dans un décor hivernal et qui pourra être lu à la Saint-Valentin!

Challenge Petit Bac d’Enna #2 Catégorie Verbe: « est »

Participation #11 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #France

« Older posts

© 2023 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑