Étiquette : monstre (Page 1 of 7)

Une expérience scientifique halloweenesque

Le jour d’Halloween, j’avais prévu quelques activités dans l’après-midi, notamment une que nous avions déjà faites il y a deux ans et que j’avais repérée sur Instagram (mais je n’arrive plus à retrouver le post) et qui est sur le même principe que le jeu du volcan.

J’ai pris deux pots en verre pour dessiner avec un feutre Posca noir une citrouille Jack’O Lantern et le Monstre de Frankenstein. Puis dans le premier, j’ai mis du vinaigre blanc et des colorants alimentaire jaune et rouge pour faire le mélange orange puis dans le second, du vinaigre blanc et du colorant vert (d’un vert qui s’est révélé très verdâtre comme si l’eau avait croupi).

Puis j’ai laissé mon mini sorcier avec une petite cuillère et du bicarbonate de soude. Et soudain les personnages se sont agités, des bulles sont apparues et tout est devenu bien mousseux! Une petite expérience scientifique hautement halloweenesque et qui a encore bien été appréciée!

C’est notre dernière participation de cette année pour l’Atelier créatif de Syl dans le cadre du challenge Halloween 2022 de Lou et Hilde.

Atelier créatif de Syl #Expérience halloweenesque

Participation #22 Challenge Halloween 2022 de Hilde et Lou #Loisirs créatifs

Au fil des pages avec La fille qui avait bu la lune

J’ai lu La fille qui avait bu la lune de Kelly Barnhill (éd. S.N. Editions Anne Carrière, 2017, 366 pages), un roman jeunesse fantasy pour les adolescents à la magnifique illustration de couverture. Chaque année, les habitants du Protectorat sacrifient un bébé à la terrifiante Sorcière des bois afin d’échapper son courroux. Or il existe bien une sorcière – la sorcière Xan âgée de plus de 500 ans – qui récupère les bébés pour les confier à des familles aimantes des Cités Franches et qui ne comprend pas pourquoi ces abandons et n’ose jamais s’attarder près du Protectorat sur lequel pèse un gigantesque nuage de chagrin.  Une année, elle recueille un bébé qu’elle décide d’élever comme sa petite fille avec l’aide de Glerk, le Monstre des Marais et de Fyrian, un dragonus minusculus, après lui avoir fait boire par erreur le clair de lune et qu’elle nomme Luna.

Au même moment, la mère du bébé dite « Démente »  est enfermée dans une tour et un jeune adolescent de 13 ans, Antain est fortement marqué par ce jour du sacrifice. L’histoire alterne alors sur plus de 10 ans entre la vie quotidienne d’un côté de Luna et de sa famille adoptive et de l’autre d’Antain et de la Démente afin d’en savoir plus autour de ce troublant jour du sacrifice et ce qui se cache derrière. Il y est ainsi question de quête initiatique et identitaire (la sorcière Xan ayant bridé les pouvoirs de Luna jusqu’à ses 13 ans), d’oubli, de famille, de magie, d’asservissement et de faux semblants pour maintenir dans la peur tout un peuple… Un très bon moment de lecture avec ce roman jeunesse à l’écriture fluide et addictive!

Participation #12 Challenge Halloween 2022 de Hilde et Lou #Roman jeunesse fantasy

Participation #25 Challenge Contes & Légendes 2022 de Bidib #Sorcière

Participation #97 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #États-Unis

Challenge Petit Bac d’Enna #7 Catégorie Verbe: « Avait bu »

Au fil des pages avec Onze chatons dans un sac

Nous lisons et relisons Onze chatons dans un sac de Noboru Baba (éd. 2024, 2020), un album jeunesse à partir de 3 ans aux illustrations un brin vintage et paru pour la première fois au Japon en 1967. Des chatons partent en randonnée, sans respecter les panneaux d’interdiction, que ce soit de ne pas traverser un pont ou de ne pas entrer dans un sac. Les voilà alors prisonniers d’un monstre, Ihi Aha. Parviendront-ils à s’échapper?

Les jeunes lecteurs pourront facilement s’identifier à ces chatons espiègles et malins qui finiront par tirer la leçon de leur mauvais comportement. En effet, il y est question d’insouciance, d’interdits et de respect des règles de vivre ensemble. La mésaventure des chatons nous rappelle celle des Chiens Pirates dans le tome 3. Un très bon moment de lecture rigolo avec une jolie morale de fin! Le texte répétitif ajoute au comique de situation et permet au lecteur de participer et d’anticiper l’attitude des chatons lorsqu’ils découvrent de nouveaux panneaux. Un tout petit bémol sur la traduction, les « chatons » devenant selon les pages des « matous ». Et une dernière participation avec retard au Mois au Japon 2022. Sans oublier une pause gourmande pour les chatons.

Participation #9 Un Mois au Japon 2022 de Hilde et Lou #Album jeunesse

Challenge Petit Bac d’Enna #3 Catégorie Chiffre: « Onze »

Participation #8 Challenge 2022 en classiques de Blandine et Nathalie #Classique japonais

Participation #44 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #Japon

Participation #22 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine 2022 de Bidib et Fondant #Pique-nique

Au fil des pages avec le tome 1 de Ténébreuse

J’ai lu le tome 1 du diptyque Ténébreuse de Hubert et Vincent Maillé (éd. Dupuis, 2021, 80 pages), une BD fantasy à partir de 15 ans selon l’éditeur et qui a été classée en adulte par ma médiathèque. Arzhur, un chevalier déchu est engagé par trois mystérieuses vieilles femmes pour sauver une jeune princesse en détresse. Mais la réalité est tout autre, Islen s’étant retirée de son plein gré dans le château noir avec ses animaux monstrueux. Les deux jeunes gens partent alors pour le château du père d’Islen. Quelle destinée les attend?

Côté scénario, l’histoire est bien moins classique qu’il n’y paraît, même si certains personnages sont un peu stéréotypés comme la belle-mère marâtre jalouse ou les parents d’Islen… J’ai retrouvé des thèmes récurrents chez Hubert dont j’avais lu l’année dernière Peau d’Homme. Il y est question du poids du regard de l’autre, d’héritage familial, de déterminisme, de libre arbitre, de rédemption ou bien encore de seconde chance. Le scénariste s’est amusé à prendre le contrepied des codes traditionnels des contes et légendes: un chevalier ingénu et bien naïf, une princesse féministe… Les trois vieilles m’ont fait penser aux Moires (les trois divinités grecques du destins) et aux trois sorcières de Macbeth, la mère d’Islen à la fée Mélusine et Islen entourée de rats au Joueur de flûte de Hamelin.

J’ai beaucoup apprécié les illustrations de Vincent Maillé qui m’ont rappelé le coup de crayon de Régis Loisel avec une ambiance médiévale, sombre et fantastique ou bien encore le film Willow de Ron Howard sorti en 1988. J’ai d’ailleurs lu après ma lecture que Vincent Maillé a illustré deux tomes du deuxième cycle de La Quête de l’oiseau du temps, Avant la quête. Il se dégage une grande complexité et expressivité du duo Arzhur/Islen, chacun devant vivre avec le poids de son passé et ses démons intérieurs. Un très bon moment de lecture dont les péripéties et rebondissements s’enchaînent rapidement et qui se finit en plein suspense épique! Le passé va-t-il se reproduire? J’ai hâte de découvrir le second et dernier tome qui paraîtra en septembre 2022, Hubert ayant pu l’écrire avant son décès en 2020.

Pour un autre avis sur ce tome 1: Bidib.

Participation #18 Challenge Contes & Légendes 2022 de Bidib

Participation #40 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #France

Au fil des pages avec Le croque-pirate

Nous lisons et relisons Le croque-pirate de Jonny Duddle (éd. Piccolia, 2012), un album jeunesse à partir de 3/4 ans. Un violoniste attise la curiosité du capitaine Barbemauve et son équipage de pirates en les invitant à le suivre en chanson et avec une carte à la chasse aux trésors. Mais y a-t-il véritablement un trésor à la clé? Et si les pirates n’étaient que la proie d’un terrible croque-pirate en n’écoutant pas jusqu’au bout les paroles du violoniste?

Les illustrations colorées ressemblent beaucoup à un film d’animation, les pirates passant par tout un tas d’émotions dans leur chasse aux trésors. Un très bon moment de lecture avec cet album jeunesse à la chute surprenante! Nous avons d’ailleurs relu immédiatement l’histoire en nous concentrant sur les illustrations, étant passés à côté de petits détails pourtant essentiels à la compréhension de l’histoire, plus concentrés sur les tentacules du monstre que sur le violoniste.

Participation #18 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #Royaume-Uni

« Older posts

© 2022 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑