Étiquette : méchanceté

Au fil des pages avec A l’intérieur des méchants

Nous empruntons à la médiathèque À l’intérieur des méchants de Clotilde Perrin (éd. Seuil Jeunesse, 2016), un album jeunesse pop-up au très grand format à partir de 3 ans. Que se cache-t-il à l’intérieur des méchants des contes traditionnels? L’autrice tente de percer les secrets, avec points forts et points faibles par exemple, de trois grandes figures emblématiques de méchants: le Loup, l’Ogre et la Sorcière. Sur chaque double page dédié, à gauche, nous en apprenons plus en soulevant les rabats et à droite nous pouvons déshabiller le personnage en rentrant à l’intérieur de lui en soulevant les flaps.

La mise en page est très originale et permet aux plus jeunes lecteurs d’apprendre plein d’informations notamment en s’arrêtant sur les petits détails cachés sous les flaps des illustrations. Je n’aurai qu’un petit bémol, ayant moins apprécié l’illustration de l’ogre. Nous lisons également les trois histoires reprenant les contes traditionnels qui y sont consignés: Le loup et les sept chevreaux, Jack et le haricot magique ainsi que Aliochka et la Baba Yaga. Coup de cœur pour cet album jeunesse! Il existe aussi dans cette série deux autres albums sur les émotions et sur les gentils.

challenge halloween 2020

Challenge Halloween de Hilde et Lou #Contes et légendes, Sorcière et Ogre

Participation #57 Contes & Légendes 2020 de Bidib #Au pays des Ogres

Au fil des pages avec Comment être aimé quand on est un Grand Méchant Loup?

Emprunté à la médiathèque le mois dernier, nous lisons et relisons Comment être aimé quand on est un Grand Méchant Loup? de Christine Naumann-Villemin et Annick Masson (éd. Mijade, 2017), un album jeunesse à partir de 3 ans et qui a fait partie de la sélection CE1 du 31ème Prix des Incos en 2020. Le loup en a assez d’être le grand méchant de l’histoire. Et il n’est pas le seul. Les grands méchants des histoires (loup, sorcière, ogre ou encore fantôme) se sont, en effet, réunis en syndicat car ils ne veulent plus être choisis par les écrivains comme archétypes de méchant. C’est ainsi que le loup se retrouve devant l’autrice de son histoire pour se plaindre et lui demander de remédier à la situation en lui permettant d’être aussi aimé. Mais comment l’autrice pourra-t-elle rendre un loup mignon et gentil? Le loup pourra-t-il dépasser sa condition notamment en présence de lapins? Et quel méchant choisir pour de futures histoires?

Les illustrations d’Annick Masson sont très drôles et très expressives. Les situations hilarantes s’enchaînent jusqu’à la chute inattendue et surprenante de l’histoire. Le loup est mis à rude épreuve par l’autrice qui tente de le réhabiliter en gentil. Coup de cœur pour cet album jeunesse qui détourne avec humour le statut de méchant du loup dans les contes traditionnels!

Challenge Halloween de Hilde et Lou #Album jeunesse

Participation #48 Contes & Légendes 2020 de Bidib #Au pays des Ogres

Challenge Petit Bac d’Enna #10 Catégorie Amour et relations amoureuses: « Aimé »

Participation #11 au challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant

Au fil des pages avec Pourquoi, moi, j’ai jamais de câlins?

Nous lisons Pourquoi, moi, j’ai jamais de câlins? de Christian Jolibois et Marianne Barcilon (éd. Kaléidoscope, 2020), un album jeunesse à partir de 3 ans. Alors qu’il se rend pour les vacances chez ses grands-parents, Picot, un petit hérisson veut absolument avoir des câlins. Mais personne n’est disposé à lui en faire, que ce soit une chatte avec ses petits ou un couple d’écureuils. Ils sont même bien désagréables avec lui. De peur d’être piqués, ils le traitent de tous les noms. Grâce à ses grands-parents, Picot, hérisson tout attendrissant, retrouvera-t-il le sourire? Coup de cœur pour cet album jeunesse avec cette histoire adorable et des illustrations toujours autant réussies à l’aquarelle et au crayon de Marianne Barcilon! Même si tout petit bémol pour l’absence volontaire de négation que je rajoute en lecture partagée. Les animaux sont très expressifs comme par exemple la tête toute tristounette de Picot. Nous, on veut bien lui faire des câlins!

Participation #180 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna #6 Catégorie Amour et relations amoureuses: « Câlins »

Au fil des pages avec Dame Hiver

Nous lisons Dame Hiver d’Annette Marnat, d’après le conte des Frères Grimm (éd. Flammarion, coll. Père Castor, 2018), un album jeunesse à partir de 3/4 ans. Une veuve avait deux filles: sa propre fille, laide et paresseuse et sa belle-fille, jolie et courageuse à qui elle confiait toutes les tâches difficiles et ingrates de la maisonnée. Voulant récupérer sa quenouille tombée au fond d’un puits, cette dernière se retrouve dans une prairie inconnue. Après avoir réussi deux épreuves (sortir d’un four du pain cuit et cueillir les pommes d’un pommier), elle rencontre Dame Hiver. En sera-t-il pareil pour sa demi-sœur?

Ce conte traditionnel est joliment illustré par Annette Marnat. L’histoire est à la fois tendre et cruelle comme le sont souvent les contes des Frères Grimm. La magie opère en faveur de la belle(-)fille qui finit couverte d’or. Nous apprenons également l’origine des flocons de neige: ils proviennent de l’édredon de Dame Hiver. Un bon moment de lecture avec ce conte d’hiver!

Participation #142 Je lis aussi des albums

Participation #7 Contes & Légendes 2020 de Bidib #hiver

© 2021 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑