Étiquette : Les Carnets de l’Apothicaire

Point lecture hebdomadaire 2024 #12

En ce début de semaine, voici mon point lecture hebdomadaire avec un retour sur nos lectures (mais pas nos relectures) de la semaine dernière qui s’est terminée sur un week-end de lectures.

Nos lectures du 18 au 24 mars 2024:

Des lectures jeunesse/ados:

Il n’y a aucune nouveauté lue cette semaine avec mon mini lutin qui a surtout relu des Mortelle Adèle et Hulotte et Léon de Juliette Lagrange. De mon côté, j’ai lu dimanche des BD/manga pendant le week-end à mille pages.

  • (BD jeunesse) Yin et le dragon de Richard Marazano et Xu Yao (T1 à T3)

Dimanche après-midi, j’ai la trilogie Yin et le dragon de Richard Marazano et Xu Yao, une BD jeunesse à partir de 10/12 ans et que j’avais emprunté à l’occasion du Nouvel An Chinois mais que je n’avais pas eu le temps de lire depuis: le tome 1, Créatures célestes (éd. Rue de Sèvres, janvier 2016, 64 pages), le tome 2, Les écailles d’or (éd. avril 2017, rééd. mai 2019, 64 pages) et le tome 3, Nos dragons éphémères (éd. février 2019, 64 pages).

Lors de l’invasion japonaise d’un quartier de pêcheurs de Shanghai en 1937, Yin, une jeune fille d’une dizaine d’années espiègle, têtue et courageuse réussit à convaincre son grand-père de soigner un dragon d’or blessé qu’il a pris dans ses filets. Est-il une menace pour Yin au même titre que les gamins des rues lui volant les poissons qu’elle vend et que les soldats japonais, comme le capitaine Utamaro à l’étrange comportement idéaliste?

J’ai bien apprécié les illustrations et le mélange de folklore chinois et de petite histoire dans l’Histoire, même si l’horreur de celle-ci a été atténuée pour un lectorat jeunesse. Cette fiction historique avec une touche fantastique est pleine de bons sentiments et d’espoir en l’Humanité face au grand dragon noir de la fin des temps.

  • (Manga Seinen ado) Les Carnets de l’Apothicaire de Natsu Hyuuga et Itsuki Nanao (T2)

J’ai pioché dans ma PAL du mois prochain pour Un Mois au Japon 2024 en lisant le tome 2 des Carnets de l’Apothicaire de Natsu Hyuuga et Itsuki Nanao (éd. Ki-oon, mars 2021, 159 pages), un manga Seinen à partir de 15 ans, me laissant en plein suspense, la nouvelle tentative d’empoisonnement n’étant pas résolue et n’ayant pas pu emprunter le tome 3, peut-être la semaine prochaine et me donnant une idée sur la véritable identité de Jinshi. Dans ce deuxième tome, on en apprend un peu plus sur Mao Mao, désormais dame de compagnie et goûteuse de Gyokuyo qui, à la demande de l’Empereur, vient à soigner l’une de ses autres concubines, Lifa puis qui, 2 mois plus tard, participe au grand banquet du Printemps en l’honneur des 4 premières concubines. L’adolescente de 17 ans s’affirme de plus en plus et est toujours aussi perspicace pour soigner et reconnaître les poisons. Encore un bon moment de lecture même si j’aurai apprécié, au vu des thèmes abordés, que l’histoire soit plus approfondie et plus mature (certains propos étant, si je puis dire, autocensurés au vu de lectorat ado)!

Des lectures adulte:

Parmi les romans adultes que j’ai lus cette semaine, je ne parlerai dans ce billet que de certains.

  • (Romance d’urban fantasy) Les Ailes de cendres, La dernière élite de Galli May (T2)

J’ai lu, en e-book, le tome 2 qui vient de paraître des Ailes de cendres, La dernière élite de Galli May (éd. Autoédition, mars 2024, 755 pages), une romance d’urban fantasy/paranormale se déroulant à New York, où cohabitent les créatures surnaturelles, que ce soient les « démons » et les « anges » ou bien encore les vampires, les métamorphes et les magikas. J’ai pris plaisir à replonger dans les aventures de Lyrine et Azariel. Les pages s’enchaînent entre rebondissements, solidarité entre Nettoyeurs, complots politiques et trahisons. Lyrine parviendra-t-elle à se protéger et à s’affirmer face aux menaces qui l’assaillent de toutes parts? A qui pourra-t-elle faire confiance? Un très bon moment de lecture, la romance et la part d’action étant bien dosée! J’ai hâte de découvrir la suite mais il faudra attendre, le tome 3 ne paraîtra qu’en novembre prochain.

  • (BD adulte) Le dernier quai de Nicolas Delestret

J’ai ensuite lu Le dernier quai de Nicolas Delestret (éd. Bambou coll. Grand Angle, avril 2023, 160 pages),  une BD fantastique que j’avais depuis un moment en version consultable en ligne sur Izneo mais que j’ai récemment pu aussi emprunter en version papier à ma médiathèque. A l’hôtel du dernier quai, Émile accueille, en hôte bienveillant et dans une routine bien établie, les clients qui viennent de mourir. Mais un matin, tout se dérègle, semant le trouble dans l’esprit d’Émile, lors de l’arrivée de 3 nouveaux clients qui ne se souviennent pas de leur passé. Comment pourra-t-il les aider? L’histoire m’a fait penser à celle de 669 Peony Street de Mélanie Launay (éd. Michel Lafon, janvier 2022, 238 pages), un roman fantastique se déroulant en Angleterre, à l’époque victorienne. Il y est ainsi question de mort, de résilience et de pardon.

  • (BD adulte) Radium girls de Cy

J’ai lu Radium girls de Cy (éd. Glénat, coll. Karma, août 2020, 136 pages), une BD adulte à la couverture phosphorescente et que j’avais repérée depuis très longtemps mais que je n’avais pas pu encore emprunter à la médiathèque, trouvant très intéressant le sujet abordé mais pas le graphisme. Ma lecture a confirmé ma première impression. En 1918, New Jersey, des femmes travaillent comme ouvrières à l’United State Radium Corporation, une usine fabriquant des montres à cadran en utilisant de la peinture au radium. Insouciantes et non averties du danger mortel du radium, elles travaillent sans protection et s’amusent de son effet phosphorescent, surnommées alors les « Ghost Girls ». Mais bientôt la réalité les rattrape, lorsque certaines d’entre elles tombent malades et décèdent. Le radium était-il si inoffensif pour leur santé? J’ai apprécié l’histoire tirée de faits réels, moins les illustrations aux crayons de couleur, qui m’a fait penser plus récemment au scandale de l’amiante.

Ma lecture en cours:

(Roman policier contemporain) La jurée de Claire Jéhanno

J’ai commencé à lire, en e-book, jusqu’au chapitre 24, La jurée de Claire Jéhanno (éd. HarperCollins, avril 2023, 291 pages), un roman contemporain aux chapitres courts et dans lequel on suit Anna Zeller, jurée le temps d’un procès d’assises d’un couple accusé d’empoisonnement et de meurtre et qui la renvoie à son propre passé, vingt ans auparavant lorsqu’elle était encore Anna Boulanger.

Point lecture hebdomadaire 2023 #42

En ce début de semaine, voici notre point lecture hebdomadaire avec un retour sur nos lectures de la semaine dernière (mais pas nos relectures) et qui sont encore pour la plupart halloweenesques.

Nos lectures du 16 au 22 octobre 2023:

Des lectures jeunesse:

Cela faisait longtemps que mon mini sorcier ne s’était pas plongé dans autant de nouvelles lectures. Peut-être le fait que les vacances aient commencé plus tôt en raison de la fermeture des écoles vendredi en raison de l’alerte rouge pluie-inondations y a contribué et que le samedi précédent nous étions allés à la médiathèque.

  • (Roman jeunesse illustré) Mortina, Les Vacances au lac Mystère de Barbara Cantini (T4)

J’ai lu le tome 4 de Mortina, Les Vacances au lac Mystère de Barbara Cantini (éd. Albin Michel Jeunesse, octobre 2020, 50 pages), un un roman jeunesse illustré (premières lectures) à partir de 6 ans, Mortina et sa famille de la villa Décadente étant invitées en vacances pour le solstice d’été chez Tante Mégère, la sœur de Tante Trépassée et mère du cousin Dilbert, à la villa Falbala sur les rives du lac Mystère qui est sur le point d’être mis aux enchères, faute d’héritier connu. Encore un bon moment de lecture avec cette histoire rigolote, à l’ambiance gothique et qui finit comme à chaque fois sur une chouette morale! Un tome 5, Une effroyable surprise est paru le 2 octobre 2023.

  • (Album jeunesse) Ça déménage! de Fred Paronuzzi et Marianne Barcilon

Nous avons lu Ça déménage! de Fred Paronuzzi et Marianne Barcilon (éd. Kaléidoscope, diff. L’école des loisirs, septembre 2019, 40 pages), un album jeunesse à partir de 3/4 ans et au format à l’italienne. Au beau milieu de la nuit, Marcel, le père chauve-souris se réveille en décidant qu’il est temps de déménager afin de trouver un meilleur cadre de vie. Mais l’herbe est-elle plus verte ailleurs? Une histoire toute rigolote avec cette famille de chauve-souris qui désespère, de rencontre en rencontre, à trouver un endroit pour vivre! Les illustrations de Marianne Barcilon au trait si reconnaissable sont toujours aussi douces, mignonnes et pleines d’espièglerie.

  • (Album jeunesse) Dessine-moi une histoire d’Olivier Dupin et Geneviève Després

Nous avons lu Dessine-moi une histoire d’Olivier Dupin et Geneviève Després (éd. Mijade, octobre 2019, 32 pages), un album jeunesse à partir de 4/5 ans. Tous les soirs, Marceline, une petite fille, adore se replonger dans la lecture de ses contes préférés. Mais un soir, les personnages principaux lui font comprendre qu’ils en ont assez de revivre encore et encore les mêmes aventures, comme par exemple le Petit Chaperon rouge qui ne veut plus se faire dévorer par le Grand Méchant Loup. Quelle nouvelle histoire la petite fille va-t-elle leur inventer? Mais cela va-t-il plaire aux grands méchants des contes? Un bon moment de lecture rigolo avec cet album jeunesse qui fait la part belle à l’imagination enfantine et la créativité artistique!

  • (Album jeunesse) Peureux toi-même! de Seth Meyers et Rob Sayegh Jr.

Nous avons lu et relu Peureux toi-même! de Seth Meyers et Rob Sayegh Jr. (éd. Kimane, août 2022, 40 pages), un album jeunesse à partir de 4 ans. Un ours a tellement peur de tout qu’il a même peur de se regarder dans un miroir pour se brosser les dents tandis que son seul ami, un lapin, n’a peur de rien. Un jour, le lapin entraîne l’ours dans une aventure dans laquelle tout élément lui paraît un obstacle infranchissable: une rivière trop profonde, une forêt bien trop dense ou bien encore un pont trop délabré. Et si finalement reconnaître sa peur serait la preuve d’un grand courage? Il y est ainsi question d’amitié, de peur, de courage et d’entraide. Un très bon moment de lecture joliment illustré et même un coup de cœur pour mon mini sorcier!

  • (Album jeunesse) Le plat du loup plat de Michel Van Zeveren

Nous avons lu Le plat du loup plat de Michel Van Zeveren (éd. L’école des loisirs, coll. Pastel, mars 2021, 40 pages), un album jeunesse à partir de 3/4 ans que j’avais repéré chez Bidib et qui avait aussi bien plu à Mélissande. C’est bien connu, les loups n’existent plus que dans les livres. A force de passer de page en page, un loup est devenu tout plat et est bien affamé. Pourra-t-il se rassasier en mangeant 3 petits cochons croisés dans une forêt hivernale? Nous retrouvons avec plaisir l’humour et le coup de crayon de Michel Van Zeveren. Un très bon moment de lecture rigolo avec ce conte détourné avec 2 petits cochons bien inconscients, malgré les mises en garde du plus jeune et face à un loup bien rusé!

  • (Album jeunesse) Gromislav, le géant qui couvait la Terre de Carole Trébor et Tristan Gion

Nous avons lu Gromislav, le géant qui couvait la Terre de Carole Trébor et Tristan Gion (éd. Aleph Editions, août 2019, 48 pages), un album jeunesse à partir de 6 ans selon l’éditeur mais je dirai pour les plus grands, à partir de 9/10 ans autour de la mythologie slave. Gromislav est un géant au caractère bien différent de ses frères, amoureux des oiseaux et protecteur de la Nature. Lorsqu’avec ses frères, il est chassé par les Dieux sur une nouvelle planète, la Terre, ses frères recommencent à tout détruire et concoctent une vengeance avec un démon. Grosmilav parviendra-t-il à déjouer leur plan et protéger leur nouvelle planète? Un bon moment de lecture avec ce mythe de cosmogonie à la portée écologique!

  • (Album jeunesse) La vérité sur l’affaire des trois petits cochons de Jon Scieszka et Lane Smith

Nous avons lu La vérité sur l’affaire des trois petits cochons de Jon Scieszka et Lane Smith (éd. Nathan, septembre 1991, 32 pages), un album jeunesse à partir de 5 ans. En effet, mon mini sorcier l’a étudié à l’école sous forme de tapuscrit en noir et blanc et m’avait demandé de voir s’il y avait un exemplaire à notre médiathèque. Il s’agit d’une réécriture loufoque du conte des Trois petits cochons sous le point de vue du loup qui donne une interview exclusif à la Gazette du Loup. Et dire que le loup ne voulait au départ que du sucre pour faire un gâteau à sa vieille grand-mère! Tout en mauvaise foi, il se justifie en disant qu’il était enrhumé et que c’était un malheureux concours de circonstance, les événements s’étant enchaînés sans qu’il ne puisse arrêter l’inévitable et dévorer les trois petits cochons. Un innocent aurait-il être envoyer à tort en prison? Un bon voire très bon moment de lecture!

  • (Album jeunesse) La soupe Lepron de Giovanna Zoboli et Mariachiara Di Giorgio

Nous avons lu La soupe Lepron de Giovanna Zoboli et Mariachiara Di Giorgio (éd. Les fourmis rouges, novembre 2022, 48 pages), un album jeunesse aux jolies illustrations vintage, à partir de 4 ans selon l’éditeur et qui aborde à travers l’histoire d’un lièvre, Monsieur Lepron qui industrialise sa production de soupe, face à sa notoriété de plus en plus grande, en oubliant de vivre simplement, auprès de sa famille, tellement il devient obnubilé par la gestion de son usine et le profit. Un bon moment de lecture avec cet album jeunesse qui aborde non sans humour le capitalisme et le bonheur simple!

Des lectures ados/YA:

J’ai lu le premier tome de deux séries de mangas que j’avais envie de découvrir, depuis un moment et que je conseillerai plutôt pour un lectorat adolescent; les 2 ayant été mis au rayon adulte de ma médiathèque. Ne connaissant pas grand chose en manga, je sais juste qu’ils sont classés en Seinen c’est-à-dire pour un lectorat plutôt de jeunes hommes adultes même si les avis positifs que j’ai pu lire viennent de blogueuses.

  • (Manga Seinen) L’Atelier des Sorciers de Kamome Shirahama (T1)

J’ai lu le tome 1 de L’Atelier des Sorciers de Kamome Shirahama (éd. Pika, coll. Pika Seinen, mars 2018, 208 pages), un manga Seinen à partir de 13 ans se déroulant dans un univers de fantasy médiévale avec l’histoire initiatique de Coco, une jeune couturière comme sa mère, orpheline de père qui après avoir découvert que la véritable nature de la magie, lance par mégarde un sortilège interdit et est initié, à la magie, par un jeune sorcier, Kieffrey. Même si elle est humaine, parviendra-t-elle à devenir une véritable sorcière comme les 3 autres apprenties sorcières de Kieffrey, Agathe, Trice et Tetia? Un bon voire très bon moment de lecture tant au niveau de l’intrigue que des illustrations et avec une jeune héroïne attachante et pleine d’exubérance enfantine en découvrant la magie! Je lirai volontiers la suite. Un tome 12 paraîtra le 15 novembre 2023.

  • (Manga Seinen) Les Carnets de l’Apothicaire de Natsu Hyuuga et Itsuki Nanao (T1)

J’ai lu le tome 1 des Carnets de l’Apothicaire de Natsu Hyuuga et Itsuki Nanao (éd. Ki-oon, janvier 2021, 178 pages), un manga Seinen à partir de 15 ans avec l’histoire de Mao Mao qui a été formée, dès son plus jeune âge par un apothicaire du quartier des plaisirs et qui, à  17 ans, a été enlevée pour devenir servante dans le quartier des femmes du Palais Impérial. Elle ne tente de passer inaperçue parmi les servantes, dames de compagnie et concubines de l’Empereur. Mais lorsque des princes nouveaux-nés meurent mystérieusement, elle ne peut rester sans agir et est repérer par le mystérieux et androgyne Jinshi qui la fait devenir goûteuse pour l’une des favorites de l’Empereur. Ce manga est plus adulte que le précédent lu malgré le jeune âge de l’héroïne, très mature et perspicace qui aurait pu être plus âgée, surtout au regard du comportement dérangeant de Jinshi. L’intrigue fait de nombreux sauts dans le temps, au fil des chapitres et des enquêtes menées par Mao Mao. Un bon moment de lecture! J’ai également apprécié les illustrations et lirai volontiers la suite. Un tome 12 paraîtra le 16 novembre 2023.

Des lectures adulte:

  • (Romance cosy mystery) Une enquête de Beatrice Hyde-Clare, Une perfide performance de Lynn Messina (T5)

Dès le jour de sa parution, j’ai lu en e-book, le tome 5 d’Une enquête de Beatrice Hyde-Clare, Une perfide performance de Lynn Messina (éd. Les Escales, octobre 2023, 392 pages), une romance cosy mystery reprenant le lendemain des évènements du tome précédent. Désormais fiancée à Damien Matloc, Duc de Kesgrave, Beatrice entend bien l’épouser le plus rapidement possible, quoiqu’en dise son entourage, chacun ayant une raison de vouloir retarder les noces, au grand dam des deux fiancés. La jeune femme se voit confier une enquête par Melle Brougham, son ennemie jurée. Mais ne devrait-elle pas se méfier? C’est avec un grand plaisir que je retrouve ce duo très attachant et toujours aussi complice. Encore un très bon moment de lecture! Il me reste à patienter plusieurs mois pour la parution du tome suivant.

  • (Romance d’urban fantasy) Démons de cendre, L’ange perdu de Laura Black (T4)

J’ai lu le tome 4 de Démons de cendre, L’ange perdu de Laura Black (éd. Autoédition, octobre 2023, 520 pages), qui reprend la suite de l’intrigue principale en se focalisant sur la romance entre Ophée Shaeman, la plus jeune des sœurs qui a été enlevée enceinte et Hunter Lucifer. L’enquête principale se poursuit et n’a pas livré tous ses secrets. Encore un très bon moment de lecture plein d’actions, de rebondissements entre alliances et trahisons! Peut-être que tout sera révélé dans le tome 5? Je suppose que la romance sera entre le frère aîné des quintuplés, Trey. J’ai déjà quelques idées sur sa rencontre avec Autumn, une sorcière qui avait réussi fuir dans le tome 3 avec des enfants enlevés.

  • (Romance surnaturelle/d’urban fantasy) Créatures, gourmandises et contretemps: Cerbère, cookie et autres cataclysmes de Darcy Mulligan (T3)

J’ai lu en e-book le tome 3 de la trilogie Créatures, gourmandises et contretemps, Cerbère, cookie et autres cataclysmes de Darcy Mulligan (éd. Autoédition, octobre 2023, 442 pages), une romance surnaturelle/d’urban fantasy qui revient un an en arrière par rapport au tome précédent pour reprendre là où s’était arrêté le tome 2, en se concentrant sur la 3e nouvelle sœur, Andy qui a été tuée par sa petite amie, Deliah une charmeuse qui est entretemps devenue la fiancée de Félix dans le tome 2 et qui, en arrivant aux Enfers, a été forcée à devenir la nouvelle épouse du Dieu des Enfers, Hard et surveillée par l’un des trois cerbères, Khaos. Il me tardait de découvrir la suite des aventures des nouvelles Parques, deux d’entre elles, Emery et Hortense étant poursuivies par les hydres et plus particulièrement du sort incertain de Félix à l’issue du tome 2. L’intrigue est toujours aussi plaisante et rigolote avec de nombreux rebondissements au sein des Enfers et de la transmission des pouvoirs des vieilles Parques.

© 2024 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑