Étiquette : flaps (Page 1 of 2)

Au fil des pages avec Noël dans le grand arbre

J7 de notre calendrier livresque: il s’agit de Noël dans le grand arbre de Sylvie Misslin et Fabien Öckto Lambert (éd. Fleurus, 2019), un album jeunesse cartonné grand format à flaps à partir de 3 ans. Chacun des habitants du grand arbre préparent dans la joie et la bonne humeur Noël. Mais dans la famille Écureuil, Gaspard, un des enfants, a disparu? Serait-il chez la voisine d’en-dessous? Papa Écureuil part à sa recherche.

Les illustrations de Fabien Öckto Lambert sont colorées et toutes mignonnes. Nous suivons aussi avec plaisir la recherche de Gaspard puis des autres enfants animaux en soulevant les flaps, à chaque étage du grand arbre. Où sont-ils bien passés? En descendant le grand arbre en compagnie de Papa Écureuil, nous pouvons observer les différents préparatifs du réveillon de Noël avec l’installation des décorations comme les guirlandes ou les boules de Noël, les répétitions des chants de Noël ou encore la préparation du repas avec une bûche de Noël ou une soupe de carottes.

Car qui dit réveillon de Noël dit chants et gourmandises! Cela nous donnerait bien envie de nous joindre à eux pour fêter le réveillon. Un très bon moment de lecture pour se plonger dans l’esprit de Noël sans Père Noël! C’est aussi l’occasion de découvrir la famille lérot et d’en apprendre plus, en prolongeant la lecture, sur ce petit animal.

Challenge Christmas Time de MyaRosa #Album jeunesse

Challenge Il était 8 fois Noël de Chicky Poo et Samarian #Album Jeunesse

Participation #26 au challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant #Réveillon

Au fil des pages avec Ouste!

Dans nos derniers emprunts à la médiathèque, nous lisons Ouste! de Sally Grindley et Peter Utton (éd. L’école des loisirs, 2013), un album jeunesse à flaps à partir de 3 ans. Ce livre participatif est sur le même principe que Chhht! des mêmes auteurs, cette fois-ci le jeune lecteur étant invité à faire demi-tour pour ne pas rencontrer de dangereux ours habitant dans une maison au fond d’une forêt sombre.

L’histoire nous rappelle l’ogre de Chhht (« Danger! Ici on mange des enfants »). Elle multiplie également les références à Boucle d’Or et les trois ours. Nous nous sentons un peu comme Boucle d’Or mais en étant beaucoup plus inquiets. D’autre part, qui dit ours dit miel! Il y est ainsi question de pots de miel et de bols de porridge. Un très bon moment de lecture pour se faire gentiment peur à chaque fois qu’un flap est soulevé!

Challenge Halloween de Hilde et Lou #Album jeunesse


Participation #59 Contes & Légendes 2020 de Bidib #Contes et Légendes


Participation #18 au challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant

au

Au fil des pages avec A l’intérieur des méchants

Nous empruntons à la médiathèque À l’intérieur des méchants de Clotilde Perrin (éd. Seuil Jeunesse, 2016), un album jeunesse pop-up au très grand format à partir de 3 ans. Que se cache-t-il à l’intérieur des méchants des contes traditionnels? L’autrice tente de percer les secrets, avec points forts et points faibles par exemple, de trois grandes figures emblématiques de méchants: le Loup, l’Ogre et la Sorcière. Sur chaque double page dédié, à gauche, nous en apprenons plus en soulevant les rabats et à droite nous pouvons déshabiller le personnage en rentrant à l’intérieur de lui en soulevant les flaps.

La mise en page est très originale et permet aux plus jeunes lecteurs d’apprendre plein d’informations notamment en s’arrêtant sur les petits détails cachés sous les flaps des illustrations. Je n’aurai qu’un petit bémol, ayant moins apprécié l’illustration de l’ogre. Nous lisons également les trois histoires reprenant les contes traditionnels qui y sont consignés: Le loup et les sept chevreaux, Jack et le haricot magique ainsi que Aliochka et la Baba Yaga. Coup de cœur pour cet album jeunesse! Il existe aussi dans cette série deux autres albums sur les émotions et sur les gentils.

challenge halloween 2020

Challenge Halloween de Hilde et Lou #Contes et légendes, Sorcière et Ogre

Participation #57 Contes & Légendes 2020 de Bidib #Au pays des Ogres

Au fil des pages avec Les lettres de Mortimer: Ma sorcière m’exaspère!

J’emprunte à la médiathèque Les lettres de Mortimer: Ma sorcière m’exaspère! d’Hiawyn Oram et Sarah Warburton (éd. Gründ, 2009), un album jeunesse à rabats à partir de 5 ans. D’ailleurs pour la petite histoire, je suis tombée par hasard sur cet album jeunesse dans un rayon de  la médiathèque en cherchant un tout autre livre (étonnant qu’il n’est pas été mis en évidence par les bibliothécaires, un oubli peut-être pour notre plus grand plaisir).

Mortimer est un chat noir qui exerce le métier de Chassistant de Sorcière. Mais venant de conclure un nouveau contrat avec une jeune sorcière Barbara K. Dabra (BKD), sa tâche se révèle bien plus compliqué que prévu. Cette dernière s’habille comme une princesse. Captivée par les contes de fées (comme Cendrillon et La princesse au petit pois), elle ne rêve  que de se marier avec un prince charmant. L’aide épistolaire d’Oncle Sorbet, Chassistant retraité sera-t-il suffisant pour faire de BKD une véritable sorcière?

Construites autour d’échanges de lettres entre Mortimer et son oncle, l’histoire est très drôle. Les illustrations sont très jolies et colorées avec des rabats, des collages et même des salissures par-ci par-là (mouches écrasées ou taches d’encre à l’image de la page de garde). Elles fourmillent de détails, le contrat étant même mis en fin de livre. Plus Mortimer se désespère de l’attitude de la jeune sorcière et multiplie les sortilèges, plus les situations abracadabrantesques s’enchaînent pour notre plus grand plaisir de lecteur. Coup de cœur pour cet album jeunesse!

Pour un autre avis sur cet album jeunesse: Syl.

Logo, Challenge Halloween 2020, sorcières

Challenge Halloween de Hilde et Lou #Sorcière

Participation #55 Contes & Légendes 2020 de Bidib

Challenge Petit Bac d’Enna #11 Catégorie Personne réelle: « Mortimer »

Premier alphabet des animaux: Y comme Yack

Pour la semaine 25 de mon challenge sur Instagram #jojoenherbeetcieillustre qui associe la première lettre d’un animal avec une illustration tirée de la littérature jeunesse, il s’agit de Y comme Yack.

  •  Le yack qui fait tomber son yoyo dans le yaourt du yéti de L’extraordinaire abécédaire de Balthazar de Marie-Hélène Place et Caroline Fontaine-Riquier (éd. Hatier, 2013) 
  • Les animaux de la montagne de Marion Billet (éd. Lito, coll. Qui suis-je?, 2015), un album jeunesse cartonné à flaps pour les tout-petits.
  • le troupeau de yacks au Tibet dans Dans les yeux de Nawang de Jean-François Chabas et Clotilde Perrin (éd. Albin Michel Jeunesse, 2019), un album jeunesse grand format à partir de 6 ans.
« Older posts

© 2021 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑