Étiquette : enfance (Page 1 of 12)

Au fil des pages avec Un amour de petite sœur

Pendant les vacances de Noël, nous avons lu Un amour de petite sœur de Jean-Baptiste Baronian et Noris Kern (éd. Gallimard Jeunesse, 2005), un album jeunesse à partir de 3 ans. En pleine hibernation, Valentine se réveille pour poursuivre un oiseau, son grand frère Polo veillant sur elle. En chemin, ils rencontrent des pingouins qui les invitent à une partie de pêche sur la banquise.

Il est question de complicité entre frère et sœur et d’amitié. Intrépide, la jeune ourse polaire ne fait pas attention aux dangers. Heureusement, elle peut compter sur son frère et les pingouins (ou plus exactement les manchots empereurs). Un bon moment de lecture avec cet album jeunesse joliment illustré et tout mignon!

Participation #3 (Parcours illustré) Challenge Le tour du monde en 80 livres 2023 de Bidib #Belgique (auteur) et Brésil (illustratrice)

Au fil des pages avec La petite collectionneuse de lumières

Découvert à l’ouverture de la case 12 de notre calendrier de Noël 2021, nous relisons depuis régulièrement La petite collectionneuse de lumières de Lucy Fleming (éd. Kimane, 2020), un album jeunesse à partir de 3 ans. Chaque nuit, Stella, une petite fille-papillon de nuit récolte de la lumière sous toutes ses formes afin de réconforter ceux qui croisent son chemin et d’apaiser leurs peurs, que ce soit des enfants ou des animaux au cœur de l’hiver. Son rêve est de pouvoir voir un jour un lever de soleil mais la fragilité de ses ailes l’en empêche. Et si son amitié avec un renard et une chouette le lui permettait?

L’histoire est toute mignonne et aborde de façon poétique et magique la peur du noir et de la nuit chez les enfants grâce à Stella, une petite fée de la forêt bienveillante et généreuse. Les illustrations sont magnifiques avec un joli jeu de lumières qui apporte une douce chaleur magique et réconfortante au décor enneigé et nocturne. Coup de cœur pour cet album jeunesse aux jolies valeurs que sont l’entraide, le don de soi et l’amitié!

Je coche au passage la case « Fées et êtres féériques » de ma grille de bingo (jeunesse) du challenge Contes et Légendes 2023.

Participation #3 Challenge Contes et Légendes 2023 de Bidib #Conte moderne/Fée

Participation #2 (Parcours illustré) Challenge Le tour du monde en 80 livres 2023 de Bidib #Royaume-Uni

Au fil des pages avec La cape magique

Découvert à l’ouverture de la case 20 de notre calendrier de Noël 2022, nous lisons et relisons depuis La cape magique de Nadine Brun-Cosme et Sibylle Delacroix (éd. Kaléidoscope, diff. L’école des loisirs, 2022), un album jeunesse à partir de 3 ans et que j’avais acheté à sa parution attirée par sa couverture intrigante. Dans la forêt, un loup affamé repère le Petit Chaperon rouge et s’apprête à la dévorer lorsqu’une bourrasque de vent l’en empêche. Le loup finira-t-il par assouvir sa faim?

Construite en randonnée, l’histoire détourne avec malice le conte originel du Petit Chaperon rouge, la cape passant d’un personnage à un autre à cause du vent. Pensant la cape magique, le loup salive devant les proies de plus en plus nombreuses alors que ces dernières, insouciantes, ne se doutent de rien. Il est amusant de retrouver les personnages des contes traditionnels comme le grand méchant loup, le Petit Chaperon rouge et son panier rempli de galettes, un petit cochon et son chargement de bois ou des moutons joueurs. Ils prennent vie sous le coup de crayon tout en rondeur de Sibylle Delacroix dont j’apprécie toujours autant ses illustrations. Un très bon moment de lecture avec ce conte détourné rigolo, gourmand et de douceur enfantine avec une fin heureuse pour tout le monde, même pour le loup! Nous l’avons d’ailleurs relu avant de déguster à notre tour une part de galette des rois.

Mise à jour du 11 janvier 2023: Cette lecture rentre parfaitement dans le nouveau défi proposé par Bidib et Fondant dans le cadre du challenge Des livres (et des écrans) en cuisine 2023: le défi accord mets/livre avec pour cette lecture la galette des rois.

Je coche aussi au passage la case « Conte et cuisine » de ma grille de bingo (jeunesse) du challenge Contes et légendes 2023.

Participation #1 (Parcours illustré) Challenge Le tour du monde en 80 livres 2023 de Bidib #Belgique (illustratrice)

Challenge Petit Bac d’Enna #1 Catégorie Objet: « Cape »

Participation #1 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine 2023 de Bidib et Fondant #Accord mets/livre (galette des rois)

Participation #1 Challenge Contes et Légendes 2023 de Bidib #conte détourné

Participation #1 Challenge 2023 sera classique de Blandine et Nathalie #conte détourné

Au fil des pages avec Le renne mystérieux

Cette année, nous avons lu tout au long du mois de décembre (du 1er au 24) un roman de l’Avent: Le renne mystérieux de Natacha Godeau et Tristan Gion (éd. Auzou, 2021, 196 pages), un roman jeunesse à partir de 8/9 ans et découpé en 24 chapitres à détacher chaque jour. Pour les fêtes de Noël, la cousine d’Eliott, Flore vient passer les vacances dans l’élevage de rennes tenus par les parents d’Eliott. Alors que Noël approche, les deux enfants font face à d’étranges et troublants phénomènes: un renne scintillant blessé, un auto-stoppeur barbu tenant un atelier de jouets en bois ou bien encore un inquiétant gnome qui voudrait bien récupérer son grelot… Les deux enfants parviendront-ils à découvrir le fin mot de l’histoire et passer un merveilleux réveillon de Noël en famille?

Chaque jour, nous attendions avec impatience la suite des aventures noëlesques d’Eliott et de Flore, surtout mon mini lutin qui s’est même réveillé, plusieurs matins, plus tôt que prévu afin que je lise le chapitre du jour avant d’aller à l’école et de voir si ses soupçons quant à l’identité de certains personnages étaient confirmés ou non. L’histoire est rythmé et plein de rebondissements avec une touche magique. Les chapitres sont courts et finissent à chaque fois sur du suspense. Les deux enfants sont attachants et très complices dans leur enquête. Un très bon moment de lecture très addictive et qui a ravi mon mini lutin!

Participation # Challenge Il était 10 fois Noël de Chicky Poo et Samarian #Roman de l’Avent

Participation # Challenge Christmas Time 2022 de MyaRosa #Roman de l’Avent

Challenge Petit Bac d’Enna #7 Catégorie Animal: « Renne »

Participation # Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #France

Au fil des pages avec Pilu des bois

Fin août 2022, j’ai lu Pilu des bois de Mai K. Nguyen (éd. Kinaye, coll. Graphic Kids, 2021, 160 pages), une BD jeunesse à partir de 9 ans. Après le décès de sa mère, Willow a dû mal à gérer son deuil, se laissant submergée par la colère et le chagrin. Après une énième dispute avec sa grande sœur, la jeune fille s’enfuit dans les bois avec son chien Chicorée. Elle rencontre alors Pilu, une petite fée des bois qui s’est disputée avec sa mère et qui ne sait pas comment rentrer chez elle. Willow comprend très vite que Pilu habite le bosquet de magnolias où elle allait avec sa mère. La jeune fille parviendra-t-elle à maîtriser ses émotions, faire face à son chagrin et ramener saine et sauve Pilu chez elle?

Grâce à sa rencontre avec Pilu qui s’est fâchée avec sa mère, Willow va se plonger dans son propre deuil afin d’apaiser son chagrin et sa colère (qui prennent la forme de petits monstres incontrôlables) et ainsi se pardonner à elle-même et éviter à la petite fée des bois de faire les mettre erreur qu’elle avec sa famille. Au contact de la forêt, la jeune fille va s’apaiser avant de rentrer chez elle, auprès de sa sœur aînée et de son père.

En effet, la Nature autour d’elle va participer à son travail d’introspection et de gestion de ses émotions, la jeune fille ayant pris le sentier Pilumnus, du nom du dieu romain protecteur des cultures et des jeunes enfants. Willow partage d’ailleurs avec la petite fée des bois ses connaissances naturalistes et botaniques comme celles sur les champignons. Sous un fond un brin magique/féérique, il y est ainsi question de deuil, d’amitié, de nature et d’écologie. Un très bon moment de lecture avec cette BD jeunesse tout en douceur et bienveillance aux jolies illustrations automnales!

J’ai enfin noté quelques passages gourmands, en particulier le plat préféré de la défunte mère de Willow, le riz aux champignons. A la fin de la BD, il y a d’ailleurs la recette de ce plat japonais, « Kinoko gohan », l’autrice étant américaine d’origine vietnamienne et japonaise. 

Pour un autre avis sur cette BD jeunesse: Lou.

Participation #15 Challenge Halloween 2022 de Hilde et Lou #BD jeunesse

Participation #27 Challenge Contes & Légendes 2022 de Bidib #Fée des bois

Participation #50 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine 2022 de Bidib et Fondant #Riz aux champignons

Participation #102 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #États-Unis

« Older posts

© 2023 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑