Étiquette : comptines (Page 1 of 2)

Nos lectures autour de la galette des rois 2022

Cette année, tout en dégustant galettes et couronnes des rois, nous relisons des albums jeunesse sur ce thème depuis quelques jours.

  • (Album jeunesse) La galette et le roi de Schéhérazade Zeboudji et Marianne Barcilon

Nous commençons par relire La galette et le roi de Schéhérazade Zeboudji et Marianne Barcilon (éd. Kaléidoscope, diff. L’école des Loisirs, 2020), un album jeunesse à partir de 3 ans. Dans la forêt, les animaux se préparent pour le jour de galette qui permettra de dévoiler le nouveau roi pour l’année à venir. Nous rigolons toujours autant au fil des pages, notamment avec les facéties du loup qui voudrait bien avoir la fève. 

  • (Album jeunesse) La galette à l’escampette de Geoffroy de Pennart

Nous relisons ensuite La galette à l’escampette de Geoffroy de Pennart (éd. Kaléidoscope, 2012), un album jeunesse à partir de 3/4 ans selon l’auteur mais 6 ans selon l’éditeur et qui est une version détournée de Roule Galette de Natha Caputo et Pierre Belvès. Pour l’anniversaire de Mère-Grand, Monsieur Lapin prépare une galette. Alors qu’elle refroidit, la galette prend la poudre d’escampette. Un conte-randonnée toujours aussi drôle et gourmand avec le Petit chapeau rond rouge ou Igor le loup par exemple!

  • (Album jeunesse) J’aime la galette! d’Orianne Lallemand et Maud Legrand

Nous relisons, voire plutôt nous chantons, J’aime la galette! d’Orianne Lallemand et Maud Legrand, un album jeunesse cartonné, au format à l’italienne et à partir de 2/3 ans que nous avions découvert l’année dernière. Le duo autrice/illustratrice s’amuse avec la comptine « J’aime la galette, savez-vous comment? » chantonné par de nombreux personnages de contes et fables comme la petite souris, un ogre, une sorcière ou bien encore le Petit Chaperon rouge et le loup. Un très bon moment de lecture gourmande!

  • (Album jeunesse) Caroline et la galette des rois de Pierre Probst

Nous lisons Caroline et la galette des rois de Pierre Probst (éd. Hachette Jeunesse, 1989, rééd. 2021), un album jeunesse à partir de 3 ans. Comme chaque année au mois de janvier, Caroline et ses amis préparent la galette des rois. Mais Youpi avale la fève. A défaut de farine, il est décidé d’aller acheter une galette à la boulangerie. Mais cette fois, deux fèves sont trouvées, en premier Kid puis Plouf dont la fève est coincée entre deux molaires et qui est conduit chez le dentiste. Qui sera donc roi cette année? Que de péripéties pour ce tirage des rois qui se finit dans un beau partage de galette! Un très bon moment de lecture avec cet album jeunesse de mon enfance rigolo et généreux!

  • (Roman jeunesse) La galette des rois d’Emmanuelle Massonaud et Thérèse Bonté

Dans la collection « J’apprends à lire avec Sami et Julie », nous lisons La galette des rois d’Emmanuelle Massonaud et Thérèse Bonté (éd. Hachette Éducation, 2018, rééd. 2021, 31 pages), un roman jeunesse Premières Lectures (Niveau 2, Milieu de CP) à partir de 6 ans. En ce 6 janvier, Sami et son père préparent une galette des rois. Julie, sa sœur aînée, fabrique les couronnes. Qui aura la fève? L’histoire reprend les moments conviviaux et gourmands de la fête des rois. Un bon moment de lecture pour apprendre à lire tout seul, la lecture étant facilitée par des aides à la lecture (lettres muettes en bleu et le son indiqué pour la liaison entre deux mots).

  • (Album jeunesse) Roule, Ginette! d’Anne Dory et Mirion Malle

Dans nos lectures sur le thème de la galette des rois, nous lisons également Roule, Ginette! d’Anne Dory et Mirion Malle (éd. La ville brûle, 2021), un album jeunesse au format à l’italienne, à partir de 4 ans et qui reprend le conte traditionnel russe Kobolok pour en donner une version féminine, la Vieille se décidant à quitter le Vieux. Comme dans Roule Galette de Natha Caputo et Pierre Belvès, la Vieille appelée ici Ginette prépare une galette sans aucune aide du Vieux. Alors qu’elle pose la galette au bord de la fenêtre pour la refroidir sous un rayon de soleil, elle se dit qu’elle aimerait bien être à sa place pour se prélasser au soleil. Soudain, elle se transforme en galette et part sur le sentier, croisant des animaux qui voudraient bien la manger. Sera-t-elle croquer par le renard? Il y est ainsi question de liberté, de bonheur et de sororité.

Participation  #15 Challenge Christmas Time 2021 de MyaRosa #Lecture jeunesse

Participation  #1 Challenge Contes & Légendes 2022 de Bidib #Traditions

Participation  #1 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine 2022 de Bidib et Fondant #Galette des rois

Au fil des pages avec Le roi, sa femme et le petit prince

Nous empruntons à la médiathèque Le roi, sa femme et le petit prince de Mario Ramos (éd. L’école des loisirs, coll. Pastel, 2008), un album jeunesse à partir de 3 ans. L’auteur s’amuse autour de la comptine, L’empereur, sa femme et la petit prince en la détournant puisqu’il ajoute d’autres personnages et en change la fin. Tout en noir et blanc et rouge, les illustrations sont aussi très drôles avec leurs propres scénettes comme les rapports entre le petit prince et sa mère ou encore les singes acrobates se méfiant du crocodile affamé. Fous-rires garantis!

Pour prolonger la lecture, nous faisons des activités autour de l’album que j’ai trouvé sur le blog de Truc à brac : repérage de mots identiques ou reconstitution du puzzle de couverture ou du noms des personnages… Mais au lieu de couper et coller les lettres des noms des personnages, ils ont été écrits. Bien sûr, cette comptine est connue pour apprendre en s’amusant les jours de la semaine. Nous la chantons aussi. D’ailleurs, je n’ai pu m’empêcher de chanter le texte de l’album au lieu de le lire.

Challenge Petit Bac d’Enna #3 Catégorie Être humain: « Femme »

Au fil des pages avec Occupé

Depuis plusieurs jours, nous lisons beaucoup un de nos derniers emprunts à la médiathèque, Occupé de Matthieu Maudet (éd. L’école des loisirs, coll. Loulou & Cie, 2020), un album jeunesse cartonné pour les tout-petits. Dans la forêt, le Petit Chaperon a très envie de faire pipi. Mais les toilettes mixtes sont occupées. D’autres personnages arrivent, les trois petits cochons et aussi le petit oiseau de J’y vais! (personnage d’un album précédent de l’auteur). Mais l’occupant des toilettes ne semble pas pressé de sortir. Qui peut-il bien être?

L’histoire construite en conte-randonnée aborde avec beaucoup d’humour la propreté et le plaisir de la lecture. Elle reprend également une comptine très célèbre qui est souvent chantée avec les enfants pour jouer à cache-cache mais je n’en dirai pas plus pour ne pas trop en dévoiler. La chute finale nous a fait beaucoup rire. Coup de cœur pour cet album jeunesse qui change des autres livres pour parler de propreté aux tout-petits et dont nous nous amusons à rejouer l’histoire!

challenge halloween 2020

Challenge Halloween de Hilde et Lou #Contes et légendes

Participation #56 Contes & Légendes 2020 de Bidib

Au fil des pages avec Histoires de loups

Nous empruntons à la bibliothèque Histoires de loups de Mario Ramos (éd. L’école des loisirs, coll. Pastel, 2018), un album jeunesse à partir de 3 ans. Ce recueil  regroupe quatre histoires de l’auteur mettant en scène le loup et d’autres personnages des contes traditionnels dans des situations loufoques, drôles et invraisemblables, comme c’était déjà le cas dans Le code de la route.

Dans la première, C’est moi le plus fort, un loup rassasié – le Grand Méchant Loup – se pavane dans la forêt. Il effraie à chacune de ses rencontres ses interlocuteurs comme les trois petits cochons ou le Petit Chaperon rouge qui, par crainte, le confortent dans sa vantardise. Mais est-il vraiment le plus fort? Une espèce de petit crapaud le remettra-t-il à sa place? Dans cette histoire, l’auteur tourne en dérision le loup et aborde le thème du regard de l’autre.

Dans la deuxième, Mon ballon, l’auteur s’amuse à recréer la rencontre entre le loup et le Petit Chaperon rouge. En chemin pour aller chez sa grand-mère, le Petit Chaperon rouge chantonne la comptine « Promenons-nous dans les bois », son ballon à la main. Mais elle est interrompue à plusieurs reprises par des animaux pour le moins incongrus. Le loup ne rôderait-il pas? En se focalisant sur le ballon rouge, Mario Ramos met à rude épreuve les nerfs du jeune lecteur. La chute de l’histoire est inattendue et hilarante. Une histoire réussie pour rire de peur!

Dans le troisième, Le plus malin, il s’agit une fois encore d’une version détourné du conte du Petit Chaperon rouge, avec un loup qui finit par se retrouver piégé dans les habits de Mère-Grand. L’auteur s’amuse à malmener le loup de notre enfance qu’on finirait bien par plaindre. Pris pour Mère-Grand, il n’arrive même plus à faire peur à ceux qu’il croise, comme les trois petits cochons ou les sept nains. Un comble pour un Grand Méchant Loup! L’histoire est aussi drôle que les précédentes.

Enfin, dans la dernière, Le loup qui voulait être un mouton, il n’est plus question du Grand Méchant ou du Petit Chaperon rouge. Nous suivons un loup qui se déguise en mouton pensant ainsi réaliser son rêve: voler. Quelle drôle d’idée a priori! Et pourtant… Cet album jeunesse aborde avec tendresse le thème du rêve, de la curiosité et de l’acceptation de soi. Encore un bon moment de lecture autour de contes détournés! Que d’imagination chez Mario Ramos!

Participation #99 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #14 catégorie Lecture: « Histoires »

Au fil des pages avec Le Grand Livre de Petit Ours

Nous lisons Le Grand Livre de Petit Ours de John Prater (éd. Les Livres du Dragon d’Or, 2002), un album jeunesse emprunté à la bibliothèque qui regroupe plusieurs histoires ou plutôt des comptines, poèmes et petites scénettes de la petite enfance. Nous suivons Petit Ours avec son père, Grand Ours ou avec ses amis au fil des pages.

Nous retrouvons avec grand plaisir des comptines connus comme « Au clair de la lune », « Pirouette, Cacahuète », etc… Nous lisons nos premiers poèmes avec par exemple un poème de Robert-Louis Stevenson, auteur bien connu de L’île au trésor et de L’étrange cas du Dr. Jekyll et de M. Hyde. Cela me donne envie de lire d’autres poèmes de cet auteur, ayant repéré Petit jardin de poésie ou Au jardin des poèmes d’enfance dans le catalogue de la bibliothèque et même une version pour les petits de L’île au trésor… Mais revenons à Petit Ours tout en fredonnant d’autres comptines de l’album: « Dansons la capucine », « Bateau sur l’eau »… Nous le suivons aussi au gré des saisons qui passent et dans des moments de complicité avec Grand Ours.

Cet album jeunesse tout en tendresse peut être lu pour différents moments de la journée: une petite activité musique et chanson – en sortant bien sûr les instruments de musique et en jouant aux marionnettes ou en imitant Petit Ours – mais aussi pour un moment plus calme, comme avant d’aller se coucher. Les illustrations me rappellent celles de Sam McBratney, l’auteur de Devine combien je t’aime avec ses deux lièvres bruns, un petit et un grand, le père. D’ailleurs, les deux auteurs sont britanniques et de la même génération.

Participation #13 Devine qui vient Bloguer?

Participation #4 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #4 catégorie Lecture: « Livre »

« Older posts

© 2022 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑