Étiquette : parc naturel régional des Préalpes d’Azur

Sortie au canyon du Riolan, près d’Aiglun

Le 30 août 2021, nous sommes partis balader vers Aiglun et nous nous sommes arrêtés un moment à la clue du Riolan, quelques kilomètres un peu avant Aiglun, en venant de Roquestéron, au niveau d’un point d’accès au parcours de canyoning.

La route pour se rendre vers Aiglun est étroite sur les dix derniers kilomètres mais offre de beaux paysages, comme ce magnifique canyon faisant partie du parc naturel régional des Préalpes d’Azur, dans l’arrière-pays grassois. Qu’il est agréable de s’arrêter un moment au bord de la rivière, à écouter le clapotis de l’eau! Dans le même secteur, mais plus difficile d’accès, il est possible de voir la cascade du Vegay, un sentier partant du village perché d’Aiglun. 

Semaine 3 du Projet 52-2021: Hiver

Pour la semaine 3 du Projet 52-2021 de Du côté de chez Ma’, le thème est « Hiver« . Voici une photo prise lors de notre journée au lac de Thorenc dimanche dernier. Comme chaque hiver, le lac était gelé et il y avait suffisamment de neige, sous un ciel ensoleillé, pour faire de la luge et des batailles de boules de neige.

A la découverte de la clue de Saint-Auban en voiture

La Penne

En ce 1er mai 2019, nous partons à la découverte des clues de Haute-Provence, dans le secteur Sud de Puget-Théniers. Nous prenons la D2211A en direction de La Penne, petit village entouré de prairies et dont nous apercevons au sommet un pigeonnier qui semble bien conservé.

Riolan

Puis nous passons à côté de la Clue de Riolan sans nous y rendre puisque celle-ci se situe sur la D17 en direction de Sigale. Mais les différents points de vue sur le Riolan sont déjà très beaux. Nous laissons derrière nous cette rivière pour continuer la route départementale en direction de Briançonnet et de ses ruines perchées.

Clue de Saint-Auban

Après ce dernier village, nous arrivons bientôt dans la Clue de Saint-Auban. De façon surprenante, nous passons devant la chapelle Notre-Dame de la Clue. Cette chapelle troglodyte a été creusée dans une grotte et a été découverte au cours de travaux d’aménagement de la départementale. Nous nous arrêtons sur l’un des deux points d’arrêt possibles après la chapelle. La clue est vraiment impressionnante, entre les marmites, les petites cascades ainsi que les grottes et strates formées par l’Estéron sur les parois verticales de la roche calcaire autour de nous.

Fleurs de coucous

Col de Bleine

C’est sûr, nous reviendrons pour découvrir les clues de Riolan et d’Aiglun ainsi que la cascade de Vegay une prochaine fois. Nous rentrons en passant par le col de Bleine (1.439 mètres d’altitude) aux bas-côtés très fleuris.

Nous pouvons voir des fleurs de coucous et d’autres fleurs printanières présentes tout au long du parcours dans le parc naturel régional des Préalpes d’Azur. Sur de nombreux arbres, il y a également du gui.

Lac de Thorenc

Nous faisons une pause de très courte durée au lac de Thorenc, une averse éclatant quelques minutes après notre arrivée malgré le soleil. Il est vrai que la température a bien chuté, à peine 13 degrés. Tant pis pour la pause goûter sur les bords du lac.

Qui dit soleil et pluie en même temps, dit arc-en-ciel. Nous avons de la chance et pouvons en observer un pendant un long moment: d’abord au-dessus des arbres, puis du Cheiron et enfin sur la route descendant à Gréolières.

L’observatoire de Caussols

Ce 13 avril 2019, direction le plateau de Calern pour photographier un des bâtiments de l’observatoire de Caussols, celui du GI2T (Grand interféromètre à deux télescopes) dans le cadre de la semaine 15 du Projet 52-2019 de Du Côté de Chez Ma’, le thème étant « architecture« . Nous y étions déjà allés en août 2018. Cette fois-ci, pas de mouches mais un temps très nuageux, venteux avec à peine 10 degrés. Mais je reste sur mon idée de départ, surtout après avoir vu la première image d’un trou noir le 10 avril 2019. Pour moi, architecture rime avec astronomie cette semaine!

Télescope – Télémétrie laser

Sur le site de Calern, nous passons aussi à côté d’un sismographe et d’autres télescopes dont l’un possède un laser permettant de calculer la distance Terre-Lune. Au loin, les sommets sont encore enneigés. Puis au retour, un rapace (sans doute un circaète Jean-le-Blanc) est en train de chercher une proie et plonge à plusieurs reprises.

Il y a également de nombreuses fleurs qui sortent du sol rocailleux, comme des muscaris, quand ce ne sont pas deux traquets motteux qui s’envolent pour partir au loin.

Sur la route conduisant au plateau de Calern, s’entremêlent également les teintes printanières et hivernales.

Balade au plateau de Calern

Gourdon

Caussols

Ce 15 août 2018, nous montons à Caussols et même un peu plus haut, sur le plateau de Calern où se situe l’Observatoire de Caussols, inauguré en 1974 et toujours en activité. Arrivés à Gourdon au-dessus duquel gravitent des parapentes, nous prenons la D3 puis la D12 pour atteindre le plateau. Nous avons une très belle vue sur le littoral avec au loin Villeneuve-Loubet et Antibes.

Télescope de Schmidt

Nous nous garons sur le parking à l’entrée du site de l’Observatoire dépendant du Ministère de l’Éducation nationale. Dès les portières de la voiture, nous sommes envahis par les mouches. On se croirait presque comme au lac de Mývatn! Nous nous dirigeons sur le sentier goudronné en direction du télescope de Schmidt. Sur le plateau, il est bien difficile de se trouver un petit coin d’ombre.

Nous réussissons néanmoins à nous installer pour pique-niquer sous un des rares arbres du site avec le doux parfum des lavandes sauvages. Le plateau de Calern est un grand plateau calcaire, avec ses formations karstiques, ses dolines, ses lapiés, ses avens et ses bories… En regardant d’un peu plus près les nombreux lapiés, bouts de cailloux calcaires très coupants, nous apercevons un fossile sur l’un d’eux. Des enclos en pierre sèche servent à l’élevage des moutons. Le lieu est aussi propice à l’apiculture et à la spéléologie.

Observatoire de Caussols

Nous repartons en début d’après-midi, la visite de l’observatoire sera pour une prochaine fois. En effet, des visites guidées de l’observatoire sont organisées le dimanche de mai à septembre à 15h15. Nous laissons derrière nous ce paysage quasi-lunaire et qui nous fait penser à une planète d’une galaxie très lointaine. L’architecture de certains bâtiments de l’observatoire renforce ce sentiment.

Prairie de Caussols

En redescendant, nous nous arrêtons un petit moment au niveau de la prairie de Caussols où plusieurs familles et groupes de personnes se prélassent, jouent ou marchent un peu plus loin, tout en étant survolés par de nombreuses hirondelles et passereaux.

© 2021 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑