Étiquette : goûter (Page 1 of 2)

Au fil des pages avec Kiki fait des crêpes

Dans la série livresque Kiki, King de la banquise, nous relisons cette année pour la chandeleur Kiki fait des crêpes de Vincent Malone et Jean-Louis Cornalba (éd. Seuil Jeunesse, 2015), un album jeunesse à partir de 3/4 ans. Kiki organise une crêpe party chez lui et a invité ses camarades de classe. Il prépare les crêpes avec sa mère. Mais tout se complique au moment de les faire sauter. Où disparaissent les crêpes?

L’histoire est rigolote, avec un double texte, celui – en haut – de Kiki et sa mère et celui – en bas – des animaux sous-marins de la banquise. Un très bon moment de lecture qui plaira sans doute plus aux parents qu’aux jeunes enfants au vu de l’humour complètement loufoque et déjanté!

Participation #5 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine 2022 de Bidib et Fondant #Menu complet (Dessert (sucré)/Crêpes)

Challenge Petit Bac d’Enna #1 Catégorie Verbe: « Fait »

Participation #9 Challenge Le tour du monde en 80 livres de Bidib #France

Pause goûter: un gâteau halloweeneque

En ce 31 octobre 2021, je prépare un gâteau halloweenesque pour le goûter. Je commence par faire un gâteau au yaourt, un gâteau qui plaît toujours et facile à réaliser, même par des enfants puisqu’un des pots de yaourt sert de mesure. Si vous ne connaissez pas la recette, voici les ingrédients: deux yaourts nature, deux œufs entiers, deux pots de sucre en poudre (j’en mets toujours un peu moins), trois pots de farine, un demi-pot d’huile et un demi-sachet de levure (je mets souvent le sachet entier en dernier).  Je remue le tout et renverse la pâte dans un moule à gâteau préalablement huilé et fariné. Je le mets à cuire pendant environ 30 minutes à 180 degrés. En fin de cuisson, je vérifie en plantant délicatement un couteau. S’il ressort sec, le gâteau est cuit sinon il faut rajouter quelques minutes.

Puis pendant que le gâteau cuit au four, je fais la pâte de sablé en suivant la recette des magibiscuits prise dans Sorcidonie et les magipotirons de Nora Thullin et Ana Duna (éd. Fleurus, 2021), un album jeunesse à partir de 4 ans. Je laisse la pâte en boule reposer au frigo pendant plus de trente minutes, le temps de finir la cuisson du gâteau et qu’il commence à refroidir. Puis je prépare le plan de travail avec de la farine (ne pas oublier de mettre un peu de farine sur vos mains et sur le rouleau) pour étaler la pâte. Je fabrique ensuite des pierres tombales avec un couteau et des bonhommes avec un emporte-pièce. Je fais cuire les sablés au four à 200 degrés pendant 10 minutes.

Pendant la cuisson des sablés, je démoule le gâteau au yaourt sur l’envers et je passe à la décoration en forme de toile d’araignée en utilisant un crayon pâtissier de nappage blanc, au goût vanille. Puis une fois les sablés cuits et refroidis, j’utilise le même crayon pour faire les squelettes à la manière de Spooky puis j’en utilise un autre au goût chocolat noisette pour écrire « RIP » sur les pierres tombales. Je place enfin les sablés sur le gâteau.

Il ne nous reste plus qu’à déguster – euh dévorer – une part de ce gâteau accompagné soit d’un jus d’orange soit d’un thé ou d’une infusion. Miam miam! Une participation gourmande pour le challenge Halloween et pour le rendez-vous dominical de Syl et de ses marmitonnes.

Participation #19 au Challenge Halloween 2021 de Hilde et Lou #Gâteau

Participation #5 Les Gourmandises de Syl #Gâteau halloweenesque

Participation #70 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant #Sablés

Au fil des pages avec Une maison dans les buissons

Nous lisons Une maison dans les buissons d’Akiko Miyakoshi (éd. Syros, 2017), un album jeunesse à partir de 4 ans. Sakko, une petite fille vient d’emménager dans une nouvelle maison voisine de celle occupée par une petite fille du même âge. Elle a hâte de faire sa connaissance. Mais ses parents sont trop occupés à tout installer pour la visite de courtoisie et la maison d’à côté est vide pour le moment. Elle part alors explorer le champ de pissenlits qui séparent les deux maisons et découvre une petite « maison » secrète dans les buissons avec un panier contenant une dînette. Appartiendrait-il à sa nouvelle voisine? Elle y laisse des fleurs. Serait-ce le début d’une amitié naissante entre les deux fillettes?

Comme dans les précédents albums de cette autrice, l’histoire nous plongent dans le monde de l’enfance avec beaucoup de tendresse et de douceur. Les illustrations sont magnifiques et poétiques. Jouant avec le noir et blanc et des touches de couleurs jaune, rouge et vertes, elles décrivent une petite fille qui attend de rencontrer sa nouvelle voisine du même âge et qui part dans l’exploration d’un champ. Il y est aussi question des émotions qui entourent un déménagement et les changements que cela engendre: excitation, appréhension, patience et nouvelles amitiés. D’autre part, la Nature est omniprésente dans les jeux d’enfants de la petite fille: cueillette de fleurs et dînette. Coup de cœur pour cet album jeunesse, sans doute mon préféré de ceux que j’ai pu lire de cette autrice!

Participation #24 Un mois au Japon 2021 de Hilde et Lou #Album jeunesse

Participation #2 au Challenge Cottagecore 2021 de MissyCornish #Album jeunesse

challenge 2021 lire au féminin

Participation #34 au Challenge Lire au féminin de Tiphanya #Autrice japonaise

Participation #54 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant

Au fil des pages avec Capitaine Jules et les pirates

Nous empruntons à la médiathèque une nouvelle histoire de pirates ou plus exactement d’enfants jouant sur la plage aux pirates. Il s’agit de Capitaine Jules et les pirates de Peter Bentley et Helen Oxenbury (éd. L’école des loisirs, 2016), un album jeunesse à partir de 3 ans. Trois enfants, Jules, Léo et Gaspard, passent une journée à la plage avec leurs parents. Ils construisent un bateau en sable qui se transforme, sous l’effet de leur imagination, en un beau galion. Et les voilà tous les trois partis à l’aventure. Mais gare aux pirates et à la tempête!

Les jolies illustrations d’Helen Oxenbury sont tendres, alternant entre des illustrations aux douces couleurs pastel et d’autres en noir et blanc plus dynamiques. Il y est question de l’immense imagination des enfants à s’inventer des histoires avec leur quotidien, des relations parents-enfants (les enfants associant les pirates aux parents) et de gourmandises avec la découverte du butin. Un bon moment de lecture avec cet album jeunesse qui rejoint nos lectures « Pirates » 2021! Il existe d’ailleurs dans la même série Le Roi Jules et les dragons des mêmes auteurs (éd. L’école des loisirs, 2011).

Participation #14 Challenge A year in England pour les 10 ans du Mois Anglais de Lou, Titine et Cryssilda #Album jeunesse

Challenge Petit Bac d’Enna #8 Catégorie Prénom: « Jules »

Participation #50 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant

Au fil des pages avec Une surprise pour Pâques

Nous empruntons à la médiathèque Une surprise pour Pâques de Nancy E. Walker-Guye et Igor Oleïnikov (éd. Nord-Sud, 2005), un album jeunesse à partir de 3 ans. C’est le grand jour pour le Lapin de Pâques qui part cacher tous les œufs multicolores qu’il a fini de fabriquer la veille au soir. Mais en chemin, son panier se casse et tous les œufs semblent perdus. Heureusement, les autres animaux de la forêt viennent l’aider. Le Lapin de Pâques aura-t-il le temps de faire sa tournée?

L’histoire est toute mignonne, avec une pointe de magie et avec de magnifiques illustrations douces et aux couleurs pastels. Il y est question d’amitié, d’entraide et de générosité. Sans oublier des instants gourmands avec la potée de carottes, la tisane d’herbes fraîches et un petit-déjeuner très convivial. Coup de cœur pour cet album jeunesse!

Participation #35 au Challenge Contes & Légendes 2021 de Bidib

Participation #40 Challenge Des livres (et des écrans) en cuisine de Bidib et Fondant #Tisane

« Older posts

© 2022 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑