Étiquette : bisous (Page 1 of 2)

Au fil des pages avec Pourquoi, moi, j’ai jamais de câlins?

Nous lisons Pourquoi, moi, j’ai jamais de câlins? de Christian Jolibois et Marianne Barcilon (éd. Kaléidoscope, 2020), un album jeunesse à partir de 3 ans. Alors qu’il se rend pour les vacances chez ses grands-parents, Picot, un petit hérisson veut absolument avoir des câlins. Mais personne n’est disposé à lui en faire, que ce soit une chatte avec ses petits ou un couple d’écureuils. Ils sont même bien désagréables avec lui. De peur d’être piqués, ils le traitent de tous les noms. Grâce à ses grands-parents, Picot, hérisson tout attendrissant, retrouvera-t-il le sourire?

Coup de cœur pour cet album jeunesse avec cette histoire adorable et des illustrations toujours autant réussies à l’aquarelle et au crayon de Marianne Barcilon! Même si tout petit bémol pour l’absence volontaire de négation que je rajoute en lecture partagée. Les animaux sont très expressifs comme par exemple la tête toute tristounette de Picot. Nous, on veut bien lui faire des câlins!

Participation #180 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna #6 Catégorie Amour et relations amoureuses: « Câlins »

Au fil des pages avec Croque-bisous

Nous avions emprunté à la médiathèque, fin août 2019, Croque-bisous de Kimiko (éd. L’école des loisirs, rééd. 2014), un album jeunesse cartonné pour les tout-petits. Mais je n’avais pas pris le temps de le chroniquer. Je le fais donc désormais pour le mois d’avril du Challenge Je lis aussi des albums 2019 consacré à Kimiko.  A la nuit tombée, Petite Souris est en train de se coucher lorsqu’elle entend Croque-bisous taper à sa fenêtre. Elle le laisse entrer. Mais il ne la laissera pas dormir tant qu’il n’aura pas eu suffisamment de bisous. Que va faire Petite Souris? L’histoire est pleine de tendresse avec un texte simple et des illustrations aux couleurs pastel. L’autrice aborde avec douceur et poésie les rituels du coucher. Un bon moment de lecture avec cet album jeunesse qui a fini bien sûr, à chaque relecture, en câlins et bisous!

Participation #179 Je lis aussi des albums #Kimiko – Mois Japon

Au fil des pages avec Ourson le terrible

Nous empruntons à la médiathèque Ourson le terrible de Christian Jolibois et Marianne Barcilon (éd. Kaléidoscope, 2016), un album jeunesse à partir de 3 ans. Dans la forêt, haut comme trois pommes, Ourson le Terrible effraie tous les habitants qui croisent sa route. Il enchaîne les bêtises et les mauvaises actions et cela l’amuse beaucoup. Seule la nuit semble laisser un peu de répit aux habitants de la forêt, Ourson le Terrible se retrouvant bien seul. Puis un matin, l’ourson rencontre Dame Ours et son arme secrète, des bisous. Cette rencontre va-t-elle le transformer pour le meilleur?

Les auteurs s’amusent avec l’expression populaire d' »ours mal léché ». En effet, autrefois, on pensait que les oursons n’étaient pas complètement formés tant qu’ils n’avaient pas été léchés par leur mère. C’est une façon rigolote d’aborder avec les tout-petits les règles de la vie en société et le vivre ensemble, même si certaines expressions employées dans le texte sont un peu trop familières voire grossières pour de jeunes lecteurs. Nous apprécions beaucoup les illustrations de Marianne Barcilon, cette dernière rendant très expressifs les traits de visage de l’ourson mais aussi de ses pauvres victimes. Finalement, malgré sa mauvaise humeur et ses mauvais comportements, Ourson le Terrible a une frimousse attachante. Un très bon moment de lecture surtout avec une chute pleine de tendresse et de bisous!

Participation #164 Je lis aussi des albums

Au fil des pages avec J’aime pas les bisous

Nous empruntons à la médiathèque J’aime pas les bisous de Nadine Monfils et Claude K. Dubois (éd. Mijade, 2010), un album jeunesse à partir de 3 ans dont l’illustration de couverture est toute adorable. Une petite fille ne supporte plus les bisous incessant de sa mère et se demande bien qui en voudrait à volonté. Et pourquoi pas adopter un chien? La première partie de l’histoire nous rappelle de façon simple et rigolote le fait que chaque enfant, même tout-petit, est maître de son corps et que c’est son choix de faire ou non – ou de recevoir ou non – des bisous. Les illustrations pastel de Claude K. Dubois sont toujours aussi jolies que dans les autres albums jeunesse que nous avions pu lire. Un bon moment de lecture même si nous nous attendions pas à une telle chute quelque peu déroutante!

Participation #154 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna #4 Catégorie Mot au pluriel: « Bisous »

Au fil des pages avec Bisous, bisous

Nous empruntons à la bibliothèque Bisous, bisous de Joanna Walsh et Judi Abbot (éd. Gründ, 2011), un album jeunesse tout mignon pour les tout-petits. Dès la couverture de l’album, comment ne pas craquer pour ce Petit Pingouin?! Un petit pingouin nous entraîne dans un tourbillon de bisous. Tous les animaux se joignent à lui, même la pluie et la neige. À chacun son bisou: bisou surprise, bisou câlin, bisou gourmand ou bien encore bisou du soir! Les illustrations au graphisme simple et coloré invitent à donner et recevoir câlins et bisous. Un bien tendre moment de lecture! Et vous, quel est votre bisou préféré?

Participation #131 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna #1 Catégorie Amour et relation amoureuse: « Bisous »

« Older posts

© 2021 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑