Étiquette : André Bouchard

Au fil des pages avec Le mystère de la basquette bleue

Nous empruntons à la médiathèque Le mystère de la basquette bleue d’André Bouchard (éd. Seuil Jeunesse, 2019), un album jeunesse à partir de 4 ans. Sous le regard intrigué d’un chat couché sur le rebord d’une fenêtre d’un immeuble, des enfants s’arrêtent devant une basquette bleue laissée sur le trottoir. Chacun laisse libre cours à son imagination pour donner une réponse, plus ou moins loufoque. Cette basquette a-t-elle été perdue par un homme souffrant d’une horrible maladie, la panardite ou appartient-elle à un bébé géant? Le mystère reste entier. Sera-t-il résolu?

C’est avec plaisir que nous retrouvons le coup de crayon d’André Bouchard et son humour, même si beaucoup plus léger et moins noir que dans par exemple, Les lions ne mangent pas de croquettes ou L’après-midi d’une fée. Un très bon moment de lecture avec cet album jeunesse, l’auteur laissant au jeune lecteur la possibilité de lui adresser sa propre solution à ce mystère! A noter que l’auteur emploie les termes francisés de « basquette » et de « chouinegomme » dont je ne suis pas très coutumière. Une histoire rigolote mélangeant enquête policière et fantastique pour débuter en douceur le Challenge Halloween 2020!

Challenge Halloween de Hilde et Lou

Challenge Petit Bac d’Enna #10 Catégorie Objet: « Basquette »

Au fil des pages avec L’après-midi d’une fée

Nous empruntons à la bibliothèque un nouvel album jeunesse d’André Bouchard. Après Oscar le fantôme, nous continuons dans la thématique halloweenesque pour le Cosy Halloween du 22 au 24 octobre 2019 avec L’après-midi d’une fée (éd. Seuil Jeunesse, 2015), un album jeunesse à partir de 3 ans. Nous retrouvons le coup de crayon si reconnaissable de cet auteur dans les illustrations  et son humour en jouant avec le dicton « Tel est pris qui croyait prendre ». Dans cette histoire, deux amies, Margot et Hortense passent l’après-midi au parc, Margot s’étant déguisée en fée. Grâce à sa baguette magique, Margot arrive, médusée, à transformer plein d’objets autour d’elle, sous le regard amusée d’Hortense. Serait-elle devenue une vraie fée? Mais les choses dérapent très vite, Margot usant et abusant de son pouvoir magique. Pour une broutille qui la met en colère, Margot transforme son amie en crapaud. Comment tout cela va-t-il se terminer?  L’auteur s’amuse à jouer avec les codes des contes de fées, tout en reprenant des thèmes qui lui sont chers comme l’utilisation à outrance des téléphones portables. Comme dans les précédents albums que nous avions lus, nous retrouvons ce jeu des couleurs dans les illustrations, tantôt en noir et blanc pour l’arrière-plan, tantôt en couleurs sur les deux protagonistes. Encore un bon moment de lecture et de réflexion pour les jeunes lecteurs!

Challenge Halloween 2019 de Hilde et Lou #Cosy Halloween

Participation #75 Je lis aussi des albums

Au fil des pages avec Oscar le fantôme

Dans le cadre du Halloween Challenge 2019 organisé par Lou et Hilde en duo le samedi matin avec le challenge Je lis aussi des albums de Sophie Hérisson, nous empruntons à la bibliothèque Oscar le fantôme d’André Bouchard (éd. Saltimbanque, 2018), un album jeunesse à partir de 3 ans selon l’éditeur mais, selon moi, plus pour les 6-9 ans. De cet auteur, nous avions apprécié l’humour noir de son autre album jeunesse, Les lions ne mangent pas de croquettes.

Oscar, un fantôme hantant le château de Canterbourg se retrouve propulser par mégarde dans notre monde moderne. Lui qui, dans des temps anciens, était si effrayant parviendra-t-il à survivre dans notre monde alors qu’il a perdu de sa superbe, ne faisant même plus peur à des enfants comme Martin et Jeanne?

Nous retrouvons dans cet album tous les travers de notre société moderne à travers notamment une critique des écrans, que ce soit la télévision ou les téléphones portables. Les plus jeunes lecteurs riront plus de la peur d’Oscar – un comble pour un fantôme – devant des peluches ou un aspirateur! Nous retrouvons également ce décalage entre le texte et les illustrations propre à cet auteur. Finalement, le plus terrifiant, ce sont les fantômes ou notre société actuelle?

Participation #61 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #10 catégorie Prénom: « Oscar »

Au fil des pages avec Les lions ne mangent pas de croquettes

Nous lisons Les lions ne mangent pas de croquettes d’André Bouchard (éd. Seuil Jeunesse, 2012), un album jeunesse conseillé par l’Éducation Nationale pour le Cycle 2 (du CP au CE2). Plein d’humour noir, cet album jeunesse offre un drôle de décalage entre le texte et les illustrations de ce lion terrorisant tous les humains qu’il croise avec sa toute petite maîtresse. La couverture du livre donne immédiatement le ton de l’histoire: un lion qui se pourlèche les babines avec à ses pieds chaussures, chapeaux et autres accessoires. La chute de l’histoire permet un peu de relativiser si besoin était pour l’enfant. Âmes sensibles s’abstenir! A ne pas mettre entre toutes les dents!

Participation #19 Je lis aussi des albums

Challenge Petit Bac d’Enna – #7 catégorie Animal: « Lions »

© 2021 JOJO EN HERBE

Theme by Anders NorenUp ↑